Paul George : «Doc Rivers essayait de me faire jouer comme Ray Allen ou JJ Reddick»

Mercredi, un extrait du prochain épisode du podcast All The Smoke, dans lequel Matt Barnes et Stephen Jackson s’entretiennent avec Paul George, a circulé sur la toile. Dans la vidéo de cinq minutes, le joueur étoile parle de la fin de saison décevante des Clippers ainsi que de son rôle au sein de l’équipe. L’entièreté de l’entrevue sera en ligne le 10 décembre. 

Dans la NBA, la plus grande déception de la saison dernière était sans aucun doute l’échec des Clippers en séries. La majorité des experts et même Las Vegas voyaient la franchise californienne comme la meilleure du circuit et la favorite pour remporter le titre. Bien sûr, leur implosion a été en partie causée par de nombreuses blessures et un manque de cohésion. Cependant, une défaite subie lors du deuxième tour aux mains des Nuggets, après avoir mené 3-1, était tout de même choquante aux yeux du public et honteuse pour les membres du club. 

À quelques semaines du début de la campagne, George a décidé de discuter de cet écroulement historique. Il ne semble pas vouloir prendre le blâme. Sa blessure à l’épaule l’aurait empêchée de participer à quelconque entraînement durant l’été 2019 et c’est pour cette raison qu’il a eue de la difficulté à trouver son rythme et à s’intégrer au reste de l’effectif, conclut-il. 

Maintenant qu’un nouvel entraîneur-chef (Tyronn Lue) est aux commandes, le forward en profite pour pointer du doigt Doc Rivers. Selon PG-13, Doc ne l’utilisait pas de la bonne façon.

« Quand je suis revenu de ma blessure, je n’étais pas en rythme et je n’avais pas l’impression que je faisais vraiment partie de l’équipe », a dit George. « La façon dont les entraîneurs m’utilisaient n’était pas idéale. Doc essayait de me faire jouer comme Ray Allen ou J.J. Reddick. Je suis capable de le faire, mais mon jeu est plus diversifié. Je préfère avoir un mélange de pick-and-roll, de post-ups et de catch-and-shoot. »

Aucun ajustement

Playoff P croit que le manque d’ajustements est la cause des trois défaites consécutives des Clips face aux Nuggets en séries. L’avantage de 3-1 se serait évaporé parce que les entraîneurs et les joueurs n’ont pas modifié leur stratégie d’un match à l’autre. De plus, l’athlète de 30 ans déplore le manque d’un sentiment d’urgence dans le vestiaire du collectif tout au long du processus.

« Durant tout le processus, on n’a jamais travaillé sur des ajustements », a dit George. « On n’a jamais travaillé sur ce que l’on devait faire différemment. On a simplement laissé la même m**** se reproduire d’un match à l’autre. »

Pour la saison 2020-2021, les Lakers semblent être les favoris. Les Clippers auraient donc moins de pression. Cependant, s’ils ne remportent pas le titre en juillet prochain, Kawhi Leonard et Paul George pourraient tous deux décider de quitter Los Angeles alors qu’ils deviendront joueurs autonomes.

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 217