Pascal Siakam : «Je n’avais pas de plaisir à jouer»

Pascal Siakam n’a pas été le joueur auquel on s’attendait, lors des dernières séries éliminatoires. Fortement critiqué, le Camerounais n’était tout simplement pas l’ombre de lui-même. Après une saison extrêmement impressionnante durant laquelle il a inscrit 23 points par match grâce à une efficacité de 36% de la ligne de trois points, Siakam a vu sa production être réduite à 17 points – tout en ne réussissant que 18% de ses tirs du périmètre. Même si sa cote défensive est demeurée sensiblement la même, sa cote offensive est passée de 107 à 96. Son PER a chuté de 17 à 11, et son impact offensif n’était tout simplement plus ressenti comme il aurait dû l’être.

Si vous demandez au principal intéressé ce qu’il croit de ses performances, il vous répondra franchement. Le #43 des Raptors a visionné ses matchs, et il est très clair :

« Quand j’ai revu les matchs, je ne me reconnaissais plus. Je n’avais pas de plaisir à jouer. »

C’est pourtant ce plaisir qui a toujours animé Siakam. Lorsqu’il réfléchit trop, c’est à ce moment qu’il semble perdre de ses plumes. Autant physiquement que mentalement, il n’était pas où il voulait être.

Tel que rapporté par Raphaël Guillemette (Radio-Canada Toronto), Siakam a dû ignorer les critiques pour ne pas être drainé par le négatif. La critique constructive, c’est bien, et ça aide à avancer. Néanmoins, il n’ignore pas les conseils de son équipe mais parie sur lui-même, sachant qu’il peut faire mieux en gérant son état d’esprit d’une façon plus efficace.

Il a maintenant retrouvé le bonheur, et c’est l’essentiel. La pandémie n’a pas été évidente, mais Pascal est désormais entouré par une belle équipe. L’ailier fort des Raptors s’est confié sur les ressources qui devraient l’aider en 2020-2021.

« Il y a un peu de tout en fait. C’est la nutrition, le préparateur physique, beaucoup de gens en fait qui pourront m’aider à travailler sur moi et m’aider à aller où je veux aller. »

Les performances de Spicy P joueront pour beaucoup lors de la prochaine saison des Raptors de Toronto, qui ont perdu des plumes avec le départ de Marc Gasol et Serge Ibaka.

D’ailleurs, le bon ami de Serge s’est dit surpris que les Raptors ne soient pas en mesure de retenir ses services.

« Je pensais que Serge allait revenir alors ça m’a vraiment pris par surprise. Mais bon, je suis content pour lui […] À la fin, il sera toujours un frère pour nous. Avoir gagné la NBA ensemble, c’est quelque chose qu’on n’oubliera jamais. »

Ce sera à Tampa, au lieu de Toronto. Néanmoins, Siakam est prêt pour la prochaine étape et pourra faire taire ses détracteurs dès la reprise des activités de la NBA.

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 727