Un duel de Québécois ponctué d’un buzzer-beater d’Emmanuel Bandoumel

Le guard des Mustangs de l’Université Southern Methodist (SMU) et originaire de Québec, Emmanuel Bandoumel, a cloué le cercueil des Flyers de Dayton – et de son compatriote québécois Jordy Tshimanga – grâce à un miraculeux buzzer-beater. Marque finale : 66-64.

Visionnez ici la séquence finale :

Bandoumel, produit de Brébeuf, a décidément connu le plus grand match de sa carrière au sein du circuit collégial américain, lui qui a récolté un total de 19 points, 3 rebonds et une passe en convertissant 50% de ses essais du terrain. Sa contribution aux efforts des Mustangs depuis le début de la campagne a permis à SMU de présenter une fiche parfaite de 4 victoires, en autant de rencontres.

Du côté opposé, un autre Québécois a brillé dans cette joute d’après-midi, samedi, alors que Jordy Tshimanga a mené au chapitre des rebonds en s’imposant comme une force sous l’anneau. Il amasse 12 rebonds en ajoutant 8 points et 2 aides au tableau. Le senior est un atout important des Flyers au poste de centre partant, lui qui maintient des moyennes de 10 PTS, 8 REB et 1 BLK par match avec un rendement de 43%, dans le cadre de sa quatrième année au collège.

Les deux athlètes de chez nous ont livré des performances étincelantes dans un combat des plus divertissants, qui a connu une conclusion qui l’était tout autant, le tout en continuant de rendre le Québec fier.

Pour en apprendre plus sur Emmanuel Bandoumel :

– Kuzma obtient le vote de confiance de LeBron :

– Les plus récents détails en ce qui a trait au cas de Terence Davis :

– Nos pensées sont avec KAT et ses proches :

– Un froid chez les Rivers?

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 684