Karim Mané explique pourquoi il a ignoré la NCAA

Karim Mané a pris un parcours «anormal» pour se rendre dans la NBA, il l’avoue. Cependant, le Montréalais continue de préciser qu’il n’a aucun regret et qu’il croit encore aujourd’hui qu’il s’agissait de la meilleure option pour lui. En conférence de presse après une pratique avec le Magic d’Orlando, le Montréalais a enfin expliqué aux médias sa réflexion – et pourquoi il était aussi important pour lui de passer du Cégep à la NBA, sans passer par la NCAA.

Il faut dire que cette décision a été très réfléchie.

Tout d’abord, Karim explique qu’il y avait quelque chose de très patriotique dans ses démarches. Il voulait définitivement agir comme ambassadeur pour le RSEQ, et être le premier à effectuer l’entièreté de son parcours au Québec avant de se rendre chez les professionnels.

« Je voulais ‘make it out of MTL’. J’aurais pu aller dans les académies aux États-Unis, mais j’ai décidé de rester à la maison. Quand je grandissais, j’ai vu personne faire ça. Je voulais être le premier à le faire. Je veux montrer aux jeunes que t’as pas besoin de quitter Montréal et le Québec pour te rendre où tu veux. Si tu travailles et que tu mets l’effort, tout va bien aller. »

alleyoop360.com-karim-mane-explique-pourquoi-il-a-ignore-la-ncaa-2020-12-09_18-29-54_533441
Image : AlleyOop360

Ensuite, le garde du Magic y est allé d’une explication très intéressante. En effet, il mentionne essentiellement qu’il travaille tellement fort qu’il n’avait besoin que d’une chance au sein d’un groupe de la NBA afin de s’acclimater au style de jeu et s’améliorer à tous les jours.

« Je pense que c’était la meilleure décision de venir directement du CÉGEP, et que ce l’est encore. Je tiens au développement, je pense que dès que j’arrive dans un environnement comme celui-ci et que je joue contre les meilleurs joueurs au monde à tous les jours, ça va m’aider. […] Je vois déjà que j’ai pris la meilleure décision. »

C’est donc dire que le jeune homme jugeait que la valeur du parcours entièrement québécois avait plus de valeur que l’apprentissage qu’il ferait dans la NCAA. Ultimement, il se retrouverait dans la même position au moment opportun : avec un club de la NBA.

Karim possède une éthique de travail fantastique, et il est constamment dans un gym pour travailler sur son jeu. Il mise principalement là-dessus, et ça montre qu’il pense en dehors de la boîte. Typique Montréalais, dois-je ajouter.

La soirée du repêchage

Karim Mané n’a même pas regardé le repêchage. Il était dans le gym – oui, vous avez bien compris. Il savait ce qu’il l’attendait, et il était à l’aise avec ça.

« La soirée du repêchage j’étais dans le gym donc j’ai pas vraiment suivi. Mais pendant le repêchage et après le repêchage, il m’a dit c’était quoi les options, on avait déjà parlé de ça avant. Plusieurs équipes ont appelé et on avait plusieurs options, mais j’ai décidé d’aller avec le Magic. Je pense que c’était le bon fit pour moi. […] La soirée du repêchage, je savais déjà ce que j’avais, mais je pouvais pas l’annoncer. Ça s’est passé rapidement » »

Un mentor

Simon-Olivier Lorange (La Presse) a demandé à Karim qui était son mentor chez le Magic. Sans grande surprise, Khem Birch a été la réponse.

« Khem Birch, c’est un gars de Montréal. Dès ma première journée ici, il m’a pris sous son aile, il m’a montré comment l’équipe était, comment le jeu était. »

Il est à sa place

Steve Clifford avait de bons mots pour Karim, le qualifiant de travaillant phénoménal. Le principal intéressé a quant à lui mentionné qu’il avait sa place dans la NBA. Pour en lire plus à ce sujet, c’est par ici :

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807