Paul George signe une prolongation de contrat de 4 ans

Jeudi après-midi, Adrian Wojnarowski d’ESPN a annoncé sur Twitter que Paul George venait de signer une prolongation de contrat maximale sur quatre ans et d’une valeur de 190 M$ avec les Clippers. Le pacte inclut une option de joueur pour 2024-2025.

Durant la saison 2020-2021, PG-13 va remporter 35,4 M$. Avec cette nouvelle entente, il vient de se garantir un salaire de 226 M$ au cours des cinq prochaines années

De son côté, Kawhi Leonard n’a toujours pas prolongé son contrat, qui va arriver à échéance en juillet prochain. The Klaw pourrait donc décider de partir à la fin de la saison si les choses ne se déroulent pas comme prévu pour les Clippers en séries pour une deuxième année consécutive. 

Steve Ballmer et ses hommes ont sans doute choisi d’offrir autant d’argent à Playoff P afin de protéger leur avenir en quelque sorte. Ils s’assurent ainsi de conserver l’un de leurs joueurs étoiles pour un bon nombre d’années .

Beaucoup à prouver

Après une sortie de série extrêmement décevante en septembre dernier, ponctuée par une tentative de tir de 3 points frappant l’arrière du backboard, les internautes se sont mis à surnommer le forward de 30 ans Wayoff P ou encore Pandemic P. Au cours de sa prochaine campagne, l’athlète devra prendre les choses au sérieux et essayer de prouver aux sceptiques qu’il mérite bel et bien son énorme extension de contrat. Après tout, un joueur comme Anthony Davis va gagner 36 M$ de moins que lui au cours des cinq prochaines années.

Les internautes ne sont pas les seuls à avoir critiqué PG récemment. Son ancien entraîneur Doc Rivers ainsi que Damian Lillard des Trail Blazers lui ont tous deux envoyé des flèches il y a quelques jours. 

Reste à voir si George sera capable de faire taire les critiques.

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 186