Zion Williamson domine le Heat, sans restriction sur son temps de jeu

Lundi soir, Zion Williamson a entamé la deuxième année de sa carrière dans la NBA avec une performance dominante. L’athlète de 20 ans a enregistré 26 points et 11 rebonds dans la victoire de présaison des Pelicans face au Heat. Avec les restrictions sur son temps de jeu dorénavant derrière lui, le forward semble être déterminé à rester sur le terrain et véritablement laisser sa marque cette saison.

Avec un nouvel entraîneur-chef aux commandes, le jeune prodige pourrait très rapidement s’imposer comme l’un des meilleurs joueurs du circuit. Pour ce faire, il devra toutefois réussir à rester en santé pour la majorité de la campagne. Lors du premier match préparatoire de N.O., Stan Van Gundy a choisi de faire jouer tous ses titulaires, à l’exception de Steven Adams, plus de 30 minutes. 

Ces jours-ci, la plupart des équipes de la ligue gardent leurs joueurs clés sur le terrain pour un total d’environ 20 minutes et laissent les recrues ou les joueurs de G-League terminer les matchs. SVG a sûrement opté pour une approche différente puisque le noyau de son effectif, composé de Brandon Ingram, Lonzo Ball et Zion Williamson, est encore très jeune. Avec un camp d’entraînement réduit, l’entraîneur des Pels veut sans doute donner une chance à sa troupe de s’adapter à un nouveau système et bien se préparer avant le début de la vraie saison, le 22 décembre prochain. 

Une chose est certaine: l’approche de Van Gundy semble plaire à Zion Williamson. Pendant sa saison recrue, il avait seulement joué plus de 33 minutes à 3 reprises. Limité par des blessures et un surplus de poids, l’ancien membre des Blue Devils s’était souvent vu imposer des restrictions sur son temps de jeu par les docteurs de la franchise de New Orleans. Malgré ces mesures préventives, il a tout de même réussi à accumuler des moyennes impressionnantes de 22.5 points et 6.3 rebonds durant les 24 parties qu’il a disputées lors de la campagne 2019-2020. 

Zion se sent libéré

Pendant son entrevue d’après-match, le premier choix du repêchage de 2019 a avoué aux journalistes qu’il se sentait libéré. Il s’est dit heureux d’enfin pouvoir rester sur le terrain jusqu’aux derniers instants des matchs.

« C’était formidable d’enfin pouvoir rester sur le terrain pour de longues périodes de temps », a dit Williamson, qui pouvait seulement jouer quelques minutes à la fois durant sa première saison dans la ligue.

« C’était vraiment plaisant de pouvoir vivre ça à nouveau. J’ai ressenti quelque chose de différent. Je ne vais pas vous mentir. J’ai ressenti quelque chose de spécial. J’ai seulement pu terminer trois ou quatre matchs l’année dernière. Quand j’ai vu 0 seconde sur l’horloge, je me suis presque dit: wow! Ça faisait un moment. C’est pour ça que je joue au basketball; pour jouer beaucoup de minutes et aider mon équipe à gagner. »

Amélioration à la ligne de lancer franc

Il ne s’agit que d’un match, mais Williamson semble vraiment avoir amélioré son efficacité à la ligne de lancer franc. Après avoir réussi seulement 64% de ses tentatives pendant son année recrue, Zion a seulement raté un de ses tirs de la ligne de charité (10/11) hier. Si la tendance se maintient tout au long de la campagne 2020-2021, le jeu du jeune basketteur pourrait atteindre un nouveau niveau. 

Le numéro 1 passe beaucoup de temps près de l’anneau et dans la raquette. En raison de sa carrure imposante, ses adversaires n’ont souvent aucun autre choix que de faire la faute. Avec un taux de réussite élevé à la ligne de lancers francs, il va s’assurer de marquer un bon nombre de points faciles lors de chaque affrontement. Le forward est conscient de cela et il a travaillé fort sur cet aspect de son jeu avec un entraîneur au cours des dernières semaines.

« Pour ce qui est des lancers francs, j’ai l’impression que la plupart de mes adversaires vont commettre des fautes en me défendant », a dit Williamson. « Ce sont des points gratuits. Je me dois de les réussir. »

Bien entendu, l’Association de l’Ouest s’annonce extrêmement compétitive cette saison. Cependant, il n’est pas impensable que le jeune noyau des Pelicans, mené par Zion Williamson et Brandon Ingram, puisse se qualifier pour les séries.

– Nouvelle voiture de luxe pour AD:

– Woj confirme la grande nouvelle à son tour:

– Quel dunk de Brandon Ingram:

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 186