Coby White surfe sur une excellente séquence en présaison

Le point guard titulaire des Bulls de Chicago est en voie de connaître une excellente deuxième campagne chez les pros, si on se fit à ses performances dans le cadre de la présaison. Obtenant un rôle plus important cette année dans le backcourt des jeunes Bulls, aux côtés de Zach Lavine, White est certain de vivre une grande amélioration au niveau des statistiques; qui pourraient peut-être même lui valoir un titre de Joueur le plus Amélioré… qui sait?

L’électrifiant meneur de jeu s’est d’ailleurs amélioré de semaine en semaine au fil de sa première saison à Chicago. Sa rapidité et son instinct de fabriquant de jeu sont des atouts cruciaux d’un vrai point guard de la NBA afin de connaître de la longévité – que ce soit pour une étoile ou un garde de rotation.

Mercredi soir, c’est White qui a mené l’association au chapitre des points totaux avec 27. Il ajoutait notamment 5 rebonds et 3 passes décisives au tableau, avec une efficacité remarquable de 64.7% du terrain, le tout en seulement 28 minutes de jeu. Il a fait d’excellente démonstrations d’un tir amélioré et d’une vision plus large; ses critiques de « tunnel vision » l’auront atteint, finalement.

À ses deux autres apparitions depuis la dernière saison des siens, Coby a récolté 20 points, 5 passes et 15 points, 6 passes, respectivement, en deux combats préparatoires face aux Rockets de Houston.

Le sophomore de 20 ans est maintenant sur une lancée considérable et, s’il maintient le cap, pourrait certainement se battre pour le trophée de MIP, lorsque les Bulls auront disputé la majorité de leurs rencontres. L’an dernier, il publiait des moyennes de 13.2 PTS, 3.5 REB et 2.7 AST en 25 minutes sur les parquets, tout en convertissant 39% de ses tentatives totales, puis un bon 35.4% de la ligne de trois points.

S’il atteint les 18 ou 19 points de moyenne, en plus de distribuer le ballon au rythme de cinq aides par match ou plus, Coby White n’aura d’autre choix que d’être inclus sur les bulletins de vote. Toutefois, le numéro 0 des Bulls aura de la compétition, si vous souhaitez connaître les choix des parieurs pour le titre de Joueur le plus Amélioré, ainsi que les choix de Kevin Vallée et moi-même, c’est par ici :

– Ce n’est pas facile de vivre avec des mitaines comme celles-là :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 985