Top 12 : Aspirants au titre en 2021

La saison de la NBA commence le 22 décembre et il est temps d’y aller de nos prédictions pour le championnat de 2021. Bien qu’il y ait une équipe qui soit indélogeable au premier rang, ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de compétition. Plusieurs équipes peuvent être considérées comme des aspirants sérieux qui pourraient très bien jouer les trouble-fêtes et causer la surprise en séries éliminatoires.

Allons-y avec les 12 contenders les plus sérieux en date d’aujourd’hui. On voulait faire un top 10, mais la coupure était impossible à faire.

12. Raptors de Toronto

Pascal Siakam n’est pas une option #1. Il y a un certain bloquage chez moi qui refuse de croire que les Raptors seront en mesure de gagner un championnat si Spicy P est celui qui obtient des possessions importantes en fin de match.

D’un autre côté, Kyle Lowry et Fred VanVleet forment encore l’un des meilleurs duos de point guards de la NBA et OG Anunoby pourrait faire du bruit dans la discussion du joueur le plus amélioré. Même s’il ne le fait pas, il demeurera l’un des défenseurs les plus polyvalents de la ligue. Aron Baynes n’est pas une nuisance, et il aidera à étirer le terrain sur l’alignement partant.

Sur le banc, Malachi Flynn pourrait être une superbe révélation, Matt Thomas verra son rôle augmenter et Norman Powell fait jaser chez les sixièmes hommes. Terence Davis est un point d’interrogation, et Chris Boucher pourrait connaître une belle progression. La profondeur est là, c’est certain : mais l’absence d’un véritable closer (à moins que VanVleet ne se lève) me fait peur et sème le doute dans la tête de bien des experts.

11. Jazz d’Utah

Si Mike Conley avait réussi son tir de dernière seconde lors du match #7 contre les Nuggets en première ronde, la discussion serait peut-être différente autour du Jazz. Donovan Mitchell venait de connaître une série fantastique, montrant qu’il est capable de transporter son équipe sur ses épaules.

Rudy Gobert demeure l’un des meilleurs joueurs défensifs de la NBA, sans oublier Joe Ingles et Bojan Bogdanovic, qui sont certainement deux des joueurs de rôle les plus sous-estimés.

Néanmoins, le banc m’inquiète. Jordan Clarkson pourrait être le sixième homme de l’année et Derrick Favors est un véritable glue guy, mais Royce O’Neale et Georges Niang ne m’inspirent pas confiance avec un aussi grand rôle.

En date d’aujourd’hui, j’ai davantage confiance en Damian Lillard et les Blazers, qui ont retrouvé une certaine profondeur.

10. Trail Blazers de Portland

Il ne faut pas oublier que les Blazers de Portland se sont retrouvés en Finale de l’Ouest en 2019. À ce moment-là, la formation ne comptait pas sur Carmelo Anthony et Jusuf Nurkic, qui ont joué en 2020. Maintenant, ajoutez un pilier défensif comme Robert Covington et il faudra faire très attention à une formation qui est tout à coup très complète. Damian Lillard et CJ McCollum sont des véritables closers qui ont montré pouvoir prendre un match en main dans les moments importants, et un meilleur entourage pourrait leur permettre de briller davantage.

Gary Trent Jr a bien fait en séries éliminatoires, Zach Collins demeure un point d’interrogation qui peut se redresser et les ajouts d’Enes Kanter et Derrick Jones Jr. ne peuvent pas faire mal.

Si les astres s’alignent, les Blazers peuvent faire un bon bout de chemin en séries. Portland pourrait être doté d’un pouvoir d’étoiles et d’une profondeur choquante en 2021.

9. 76ers de Philadelphie

Il ne faut jamais oublier que les 76ers sont l’équipe qui est venue le plus près d’éliminer les Raptors de 2019, qui ont finalement été sacrés champions. Bien sûr, Jimmy Butler n’est plus – mais Daryl Morey est arrivé à Philly et il a effectué quelques ajouts intéressants sur le terrain ainsi que l’addition de Doc Rivers. Voyons voir si Seth Curry et Danny Green aideront à étirer le plancher, et si Dwight Howard comblera enfin le trou dans la chaise de deuxième centre. Matisse Thybulle est un pilier défensif, et Shake Milton obtiendra visiblement beaucoup de possessions sur le banc. Chez les ailiers, par contre, il y a un certain manque de profondeur. Tobias Harris va-t-il enfin trouver sa niche au sein de ce club?

Dans les dernières années, les Sixers avaient les outils pour se rendre loin, sans toutefois avoir la recette. Il est plus que possible qu’on trouve la combinaison parfaite en 2021… Si c’est le cas, Philadelphie pourrait aspirer au titre.

8. Celtics de Boston

Jayson Tatum et Jaylen Brown continuent de progresser à chaque saison. Marcus Smart est l’un des gardes défensifs les plus efficaces de la NBA, et Kemba Walker reviendra éventuellement dans l’alignement partant de l’équipe. Daniel Theis a montré son utilité en séries éliminatoires, mais la perte de Gordon Hayward doit être mentionnée.

Ainsi, la profondeur de l’équipe est meilleure qu’auparavant, mais comporte tout de même ses points d’interrogation. Tristan Thompson est une amélioration par rapport à Enes Kanter, et Jeff Teague sera enfin un bon deuxième meneur de jeu.

Pour ce qui est du reste : Payton Pritchard, Aaron Nesmith, Grant Williams, Robert Williams, Romeo Langford… Plusieurs devront se lever afin que l’équipe puisse atteindre le prochain niveau.

Aussi, qui aura le ballon entre les mains en fin de match? Ç’a été un problème en 2020…

7. Heat de Miami

Ils viennent de se rendre en finale de la NBA, et leur profondeur est encore sensationnelle. Le petit alignement composé de Goran Dragic, Tyler Herro, Jimmy Butler, Duncan Robinson et Bam Adebayo a fait ses preuves, étant l’une des rotations les plus performantes, versatiles et dominantes de la ligne de 3 points.

Par contre, la perte de Jae Crowder est difficile.

Néanmoins, on retrouvera tout de même Kendrick Nunn, Avery Bradley, Andre Iguodala, Meyers Leonard et Kelly Olynyk. Precious Achiuwa et Max Strus sont des jeunes intéressants… Vous comprendrez qu’il n’y a pas beaucoup de trous dans cet alignement, et l’équipe est encore très jeune. Qui sait, Tyler Herro pourrait atteindre le prochain niveau…

Jimmy Butler est un véritable guerrier qui a montré pouvoir porter le club sur ses épaules lors des moments importants. Le système et la chimie du Heat peuvent porter l’équipe assez loin.

6. Mavericks de Dallas

On atteint la prochaine catégorie, celle des véritables aspirants. Luka Doncic est mon favori pour le titre de MVP en 2021, et il sera dorénavant accompagné de Jason Richardson dans le backcourt des Mavericks. Le jeune homme de 21 ans a démontré des habiletés fantastiques contre les Clippers en séries, réussissant notamment un buzzer beater de l’enfer pour gagner le match #4.

C’est à ce point-ci qu’il est dominant. À un certain moment, il pourrait faire comme LeBron James et transporter son équipe jusqu’en finale grâce à son unique présence.

Néanmoins, la santé de Kristaps Porzingis sera toujours un enjeu. L’équipe compte tout de même sur Tim Hardaway Jr et Dorian Finney-Smith dans son alignement partant, et le Canadien Dwight Powell est de retour après une terrible blessure en janvier dernier. Trey Burke, James Johnson et Maxi Kleber peuvent être des facteurs, et les recrues Tyrell Terry et Josh Green pousseront pour du temps de jeu.

C’est une bonne équipe, mais la charge de travail repose sur les épaules de Luka Doncic.

5. Nuggets de Denver

Jamal Murray est une bête différente en séries éliminatoires, et Nikola Jokic est peut-être le meilleur centre de la NBA. Lors des dernières séries, les Nuggets ont comblé deux déficits consécutifs de 1-3 afin de se rendre en Finale de l’Ouest contre les Lakers. Il s’agissait de l’équipe cendrillon de 2020, qui a montré être bien soudée et prête à prendre en charge de gros défis.

Sauf qu’outre les deux têtes fortes du club, Denver est très bien bâti. Michael Porter Jr. est dû pour une éclosion et pourrait devenir la troisième tête forte de la formation, sans oublier les autres contributeurs importants. Paul Millsap est la colle de cette formation, et trois autres hommes sont à surveiller : Monte Morris, Gary Harris et Will Barton.

Est-ce que Bol Bol aura un impact? Bref. Les Nuggets ont fait du bruit en séries, et ils pourraient continuer de le faire.

4. Nets de Brooklyn

À mes yeux, les Nets vont monter dans ce classement assez rapidement. Il ne faut pas avoir la mémoire courte : en pleine forme, Kevin Durant est peut-être l’arme offensive la plus dangereuse de la NBA. À 7 pieds, KD est un marqueur né qui peut tirer au-dessus de n’importe quel défenseur. À ses côtés, on retrouvera Kyrie Irving, qui sera enfin en santé. Encore une fois, souvenons-nous de son apport en tant que #2 à Cleveland, et imaginons ce qu’il fera avec Durant.

Si l’on considère que Caris LeVert sera le sixième homme et que Spencer Dinwiddie s’aligne encore avec les Nets, on peut déjà constater la profondeur chez les gardes. Considérez maintenant l’apport du tireur d’élite Joe Harris, l’arrivée de Landry Shamet et la carte cachée d’Orlando Timothé Luwawu-Cabarrot.

Au centre, Jarrett Allen et DeAndre Jordan sont bien en poste… L’équipe est très profonde, et malgré les possibles lacunes défensives, il est légitime de s’attendre à des statistiques offensives sensationnelles pour ce club.

N’oubliez pas ce que KD peut faire… Il était bien entouré à OKC et bien entouré à Golden State, et il l’est tout autant avec Brooklyn. En séries, ne pariez pas contre lui.

3. Clippers de Los Angeles

Ce ne sont pas toutes les équipes qui sont en mesure d’atteindre leur apogée à leur première année suite à d’énormes mouvements de personnel. Le duo Kawhi Leonard-Paul George a eu des difficultés en séries, mais il se peut qu’il s’agissait de l’exception à la règle. Le potentiel de cette équipe n’a pas disparu, les habiletés de Kawhi dans les moments importants non plus.

On peut d’ailleurs s’attendre à ce que PG13 connaisse une meilleure saison en 2021 qu’en 2020. Il était un candidat au MVP en 2019… Ça non plus, ça ne s’est pas évaporé. Lou Williams est en poste, Patrick Beverley aussi – et Luke Kennard est un ajout très intéressant.

Serge Ibaka n’aura peut-être pas les statistiques d’un sixième homme de l’année comme Montrezl Harrell, mais son impact général n’est pas à sous-estimer. Et à ce moment-là, on n’a même pas mentionné Ivica Zubac, Marcus Morris Sr et Reggie Jackson.

Ils sont dangereux… Ils ont des choses à prouver, mais tous les outils pour le faire.

2. Bucks de Milwaukee

En saison régulière, Giannis Antetokounmpo et les Bucks ont fair leurs preuves. En séries, ils ont toutefois une réputation à rafraîchir. Depuis la deuxième victoire de l’équipe contre les Raptors lors des séries de 2019, les Bucks ont une fiche de 1 victoire et 8 défaite contre Toronto et Boston (excluant Orlando au premier tour).

L’ajout de Jrue Holiday est très intéressant. Voilà l’un des meilleures gardes défensifs de la ligue, qui pourra manier le ballon, le distribuer et tirer de la ligne de trois points.

Il pourrait définitivement faire la différence, lui qui est greffé à une situation qui était déjà idéale. Mais les Bucks ont perdu des plumes durant la saison morte, et la profondeur actuelle n’est plus la même. La charge de travail des partants sera énorme, et ça peut être le nouveau problème de Milwaukee en séries…

1. Lakers de Los Angeles

Les Lakers ont gagné le championnat en 2020.

Il s’agit peut-être de l’équipe la plus améliorée de la saison morte.

Ai-je besoin d’en rajouter? Au #1, ce n’est même pas une question. Schroder, Harrell, Matthews, Gasol… Avec LeBron James, Anthony Davis, Kyle Kuzma, Kentavious Caldwell-Pope, Markieff Morris, Alex Caruso, Talen Horton-Tucker et Quinn Cook.

Les Lakers sont en voie de répéter en 2021.

– Paul Pierce aura la chance d’être intronisé au Temple dans le cadre de la prochaine classe :

– Les Lakers ne sont pas pressés d’officialiser le tout :

– On s’ennuie déjà de la dominance de ce duo?

– Hayward n’aura pas pris de temps à se remettre de sa blessure au doigt :

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807