Raptors-Pelicans : les efforts de Lowry et Siakam insuffisants pour la victoire

Ça y est! Les Raptors de Toronto disputaient enfin leur premier match de la saison régulière 2020-2021, mercredi soir. Si la première demie de cette rencontre a été plutôt serrée, ce ne fut pas le cas de la seconde. La seule formation canadienne tombe ainsi lors de la soirée d’ouverture pour la première fois en sept ans, aux mains des Pelicans de la Nouvelle-Orléans.

1er quart

Les deux équipes se sont chaudement disputé les douze premières minutes du premier match de la saison. C’est Fred VanVleet qui a baptisé le Amalie Arena de Tampa Bay, s’enregistrant le premier au tableau de pointage pour les Raptors en réussissant un tir à trois points.

Pascal Siakam paraissait bien malgré ses récents déboires dans la bulle dans le camp torontois. Il a également obtenu un beau support de la part de ses coéquipiers VanVleet et Norman Powell, qui ont combiné leurs efforts pour 13 des 26 points de l’équipe. Du côté des Pelicans, on a ponctué la rencontre de quelques puissants dunks, question de bien la débuter.

Les Raptors mènent 26-23

2e quart

La deuxième période en fut une tout aussi serrée que la première – et encore une fois à l’avantage des Raptors de quelques points. On a eu droit à du basketball classique et signature de la formation torontoise : Kyle Lowry qui prend une charge adverse, Nick Nurse qui dessine des sorties de ballon fort efficaces, les différents gars de l’alignement qui jouent ensemble… c’était beau à voir.

Avec 14 points et 6 passes à son nom à la demie, Lowry est l’étoile de la première moitié de la partie. Siakam a poursuivi son beau travail pour lui aussi atteindre la douzaine sur le plan des points. Aron Baynes est en voie de réussi un double-double, avec 7 PTS et 6 REB. Parmi les hommes de Stan Van Gundy, ce sont Eric Bledsoe et JJ Redick qui se sont démarqués.

Les Raptors mènent 57-50

3e quart

Il doit s’être produit quelque chose dans le vestiaire des Pelicans lors de la mi-temps, puis que le troisième quart temps a entièrement été en leur faveur. Chaque tir décoché semblait trouver le fond du panier, ce qui leur a permis de connaître une séquence qui leur a non seulement permise d’emparer de l’avance, mais de l’étendre à leur avantage.

Lonzo Ball a marqué quelques trois points durant cette séquence, pendant que son coéquipier Brandon Ingram atteignait le plateau des 20 points et que Zion Williamson obtenait un double-double. Chez les Raps, Siakam a effectué quelques bonnes actions en poste bas et Lowry a continué à trouver ses camarades pour des paniers faciles.

Les Pelicans mènent 88-79

4e quart

L’avance que les Pelicans ont forgé au troisième quart ne s’est que solidifiée lors du quatrième. Les mêmes noms ont continué leur bon travail et permis à la Nouvelle-Orléans de s sauver de Tampa Bay avec une victoire relativement facile.

Kyle Lowry (18 PTS, 10 AST) et Pascal Siakam (20 PTS, 6 REB, 6 AST) ont tous les deux connu de bons matchs et auraient tous les deux pu remporter cette petite distinction. Dans le camp opposé, ce sont Brandon Ingram et JJ Redick qui ont fait la différence, dépassant la vingtaine de points chacun.

Chris Boucher a terminé la partie avec 12 points et 5 rebonds en 15 minutes de jeu, signe encourageante pour la suite.

Les Pelicans l’emportent 113-99

Joueurs du match

Raptors : Kyle Lowry (18 PTS, 10 AST)

Pelicans : Brandon Ingram (24 PTS, 10 REB, 9 AST)

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 639