Le Heat démoli par des Bucks assoiffés de vengeance

La dernière fois que Milwaukee et Miami ont croisé le fer était il y a environ trois mois, dans le cadre du deuxième tour des séries éliminatoires. Rappelons-nous que Giannis et les Bucks avaient alors échappé quatre matchs regrettables aux mains de Jimmy Butler et compagnie. Mardi, c’était donc soir de revanche pour la troupe de Mike Budenholzer qui est arrivée au American Airlines Arena avec de la poudre dans ses canons et de la détermination au visage. Résultat : Milwaukee administre une dégelée monumentale de 144-97 en s’appropriant le record du plus grand nombre de tirs à 3 points convertis en une seule rencontre de calendrier régulier.

Examinez chacun des 29 tirs à 3 points qu’ont empilé les Bucks :

C’était carrément le festival du tir extérieur à South Beach, mardi soir, en l’absence du leadership et de la défensive périphérique de Jimmy Butler. La puissante formation du Heat qui n’avait fait qu’une bouchée de ses adversaire de deuxième tour dans la bulle d’Orlando était méconnaissable dans la défaite. Tout de même, Tyler Herro et Kendrick Nunn ont connu des productions respectables, ajoutant au tableau 23 points et 7 passes, ainsi que 15 points et 6 passes, respectivement.

Néanmoins, les efforts de Goran Dragic, Duncan Robinson, KZ Okpala et même Bam Adebayo ont laissé à désirer, mais rien n’était plus décevant mardi que l’effort défensif des Heatles, particulièrement au périmètre. L’entraîneur-chef des perdants voulait quand même accorder le crédit aux adversaires.

« On dirait qu’ils attendaient cette partie depuis 80 jours. »

Erik Spoelstra

Malgré tout, peu de schémas défensifs auraient pu contrer cette démonstration historique de précision à distance des Bucks.

Ce sont 12 différents joueurs de la rotation qui ont frappé le mille à au moins une reprise de derrière l’arche – et le Greek Freak ne fait même pas partie du lot. Jrue Holiday, la nouvelle acquisition bien appréciée au Wisconsin, a mené la charge avec une récolte de 6 triplés en 10 tentatives.

Le rendement de l’équipe était d’ailleurs exceptionnel grâce à un taux de conversion de 29/51, soit 56.9%. Donte Divincenzo était aussi en feu en réussissant 5 tirs extérieurs sur 6, tandis que Khris Middleton en cumulait 4 et Brook Lopez, 3.

Ce barrage de bombes à 3 points – et, conséquemment, cette victoire confiante – de la part du Fear the Deer vient au parfait moment; Milwaukee renoue avec la victoire après avoir perdu deux de ses trois dernières rencontres, dont une défaite humiliante de 20 points aux mains des Knicks.

Les Rockets de Houston étaient les derniers détenteurs du record avec 27 triplés en 48 minutes de temps de jeu régulier, établi en avril 2019.

On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, mais les Bucks ont plutôt dégusté la leur très chaude, dans cette canicule de 3 points, face à une formation du Heat qui semblait plutôt tiède. Cependant, cette saga n’a toujours pas connu son comble.

– LeBron a 36 ans aujourd,hui :

– Jamal Crawford pourrait renfiler le maillot des Nets :

– Plus que deux :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 920