Radar ROTY : Semaine #1

Chaque semaine, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. Anthony Edwards (Timberwolves)

16.0 PTS, 3.0 REB, 2.3 AST, 42.2 FG%

Le 1er choix du dernier repêchage n’a pas perdu de temps pour faire sentir son impact en sortie de banc et, à ce rythme, Edwards risque de se retrouver dans l’alignement partant assez vite. En effet, le guard de 19 ans n’a toujours pas eu un match de moins de 15 points malgré une moyenne de seulement 25.3 minutes jouées par affrontement après trois rencontres. La cerise sur le gâteau : des performances défensives impressionnantes qui risquent de lui valoir des points auprès de son entraîneur.

2. James Wiseman (Warriors)

14.7 PTS, 5.7 REB, 1.3 BLK, 46.9 FG%

Le nouveau centre format géant des Warriors déjoue déjà les pronostics alors que ses récentes performances sont au-delà des attentes pour un joueur qui n’avait pas vu l’action depuis novembre 2019. Les raisons d’être optimiste sont rares à Golden State après une première semaine désastreuse mais Wiseman fait certainement partie des quelques points positifs, notamment pour sa performance remarquable de 18 PTS, 8 REB et 3 BLK contre les Bucks le jour de Noël.

3. Tyrese Haliburton (Kings)

9.7 PTS, 5.0 AST, 0.3 TOV, 50.0 FG%

Haliburton ressemblait à un vol le soir du repêchage et a encore l’air d’un vol après une semaine d’activité. Le 12e choix de l’encan est l’exemple parfait d’un joueur qui ne fait rien de très spectaculaire mais beaucoup, beaucoup de bonnes choses, et son efficacité inégalée chez les autres recrues lui vaut déjà la confiance de son entraîneur.

Dans la course : Jae’Sean Tate (Rockets), Patrick Williams (Bulls), Cole Anthony (Magic)

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.
Publications: 435