Un gain des Raptors pour conclure l’année 2020

Dans une rencontre qui ne passera pas à l’histoire pour son exécution, les Raptors de Toronto se sont assuré de bien terminer l’année 2020 en amassant leur première victoire de la saison, grâce à un gain de 100 à 83 contre les Knicks de New York.

1er quart

Le duel n’avait pas débuté que les Raptors ont déjà fait du bruit. Ayant quitté prématurément le terrain après avoir été expulsé du match, Pascal Siakam a été obligé de regarder la partie des gradins. Malgré tout, les Torontois ont su profiter d’un lent départ des Knicks pour prendre les devants rapidement.

En l’absence de Spicy P, Norman Powell a débuté la rencontre pour Nick Nurse. Celui-ci a converti trois de ses quarts lancers pour inscrire sept points, un sommet qu’il partage avec Kyle Lowry. Toutefois, les Knicks ont effectué un fort travail en défensive pour contrer l’attaque des locaux.

Après 12 minutes, Toronto a les devants 22-18.

2e quart

La défensive prime sur tout lors de cette première demie, alors qu’un total de 84 ont été inscrits par les deux clubs. Ceux-ci ont été particulièrement inefficaces du centre-ville avec neuf réussites en 47 tentatives (19,1%).

Tirant de l’arrière pour la plupart du quart, New York n’a jamais été loin derrière les Raptors, se permettant même de prendre le devants par deux points avec 90 secondes à faire. Dans le duel canadien qui oppose Chris Boucher à RJ Barrett, c’est ce dernier qui a le dessus jusqu’à présent avec six points, cinq rebonds et deux passes.

À la mi-temps, c’est l’égalité 42-42.

3e quart

Le manque d’équilibre dans l’effectif des Raptors commencent à paraître de plus en plus sur le terrain. Le jeu en transition fait défaut et l’imprécision des tirs n’aide pas la formation canadienne. Or, une poussée de 10 points et trois tirs de trois points consécutifs ont permis à Toronto de revenir en avant.

S’amenant dans le match du banc, Alex Len a eu son mot à dire lors de la fin du quart avec 11 points en seulement neuf petites minutes. Durant cette séquence, il a eu le temps d’aligner un trio de tirs du centre-ville, en plus de deux rebonds et un revirements.

Les Raptors mènent 71-64 après trois quarts.

4e quart

Le momentum créé lors des dernières minutes du troisième quart s’est transporté lors du quatrième pour les Raptors. Grâce à un meilleur effort collectif, ces derniers ont profité d’une séquence de 11 points consécutifs pour se donner le coussin nécessaire pour l’emporter.

Meilleur joueur des Knicks depuis le début de la soirée, Julius Randle a retraité au banc de son équipe après un inconfort au niveau de la jambe droite. Du côté de RJ Barrett, il a continué à éprouver des difficultés derrière l’arc avec aucun tir réussi en huit occasions, ce qui porte le total à 0 en 21 depuis son match d’ouverture.

Toronto l’emporte 100 à 83.

Joueur du match:

Knicks de New York: Julius Randle (16 PTS, 10 REB, 6 AST)

Raptors de Toronto: Fred VanVleet (25 PTS, 7 AST, 7 REB)

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 58