Curry, George et LaVine prennent feu

Stephen Curry, Paul George et Zach LaVine se sont tous réveillés du bon pied ce matin; ce sont eux les têtes d’affiche d’un excitant dimanche soir dans la NBA. Chef Curry semble finalement avoir retrouvé sa forme de MVP alors qu’il mène tous les marqueurs du circuit ce soir avec une récolte de 62 points tandis que George et LaVine administrent des raclées à leurs adversaires en marquant tous deux 39 points.

L’avant-dernière équipe du tableau de la conférence de l’Ouest ne répond pas aux attentes en début de calendrier, goûtant à la défaite à trois reprises pour seulement deux victoires. Néanmoins, la deuxième de celles-ci en a été une très douce pour les Warriors de Golden State qui ont présenté tout un spectacle signé Steph Curry, face à Damian Lillard et les Trail Blazers de Portland.

À la suite d’un lancement de campagne qui laissait à désirer de la part du double MVP, il semblerait que le numéro 30 des Dubs ne souhaite pas perdre le titre de meilleur point guard de la ligue aux mains de Dame ou Irving; il a donc rappelé à la sphère NBA de quoi il était capable en amassant 62 PTS, 5 REB et 4 AST en convertissant 58% de ses tentatives, dont un rendement de 8/16 derrière l’arche.

C’est une performance de ce type qu’attendaient impatiemment les partisans de la baie de San Francisco afin de raviver la flamme de leur espoir en vue d’un parcours sinueux dans l’Ouest. La plus prolifique soirée de la saison jusqu’à présent à travers l’association n’est pas suffisante pour redonner le statut de prétendant que les Warriors tentent désespérément de retrouver, mais c’est assez pour au moins en rassurer quelques uns.

Steph a visiblement volé une page du livre de James Harden, lui qui se rend à la ligne de lancers francs pour 18 points en 19 essais. Résultat : un sommet en carrière tardif au chapitres des points totaux pour le meneur des Warriors. D’ailleurs, il est le deuxième plus vieux joueur (32 ans) de l’histoire à tapper les 60, après Kobe Bryant qui l’a fait à 37 ans lors de son fameux match d’au revoir.

Dans la défaite, Lillard et McCollum poursuivent leur séquence dynamique avec 32 et 28 points, respectivement. Or, leurs efforts auront été en vain alors qu’ils essuient un revers de 137-122.

Ailleurs dans la conférence occidentale, les Suns accueillaient les Clippers dans un duel d’équipes top 3. Un Kawhi Leonard masqué a offert l’une des pires démonstrations de ses talents depuis longtemps, avec seulement 15 points en 34 minutes et 4 tentatives réussies sur un total de 21 lancers.

Le Klaw n’étant pas dans son assiette, PG-13 en a profité pour prendre les devants en offensive et marquer 39 points efficaces (62.5% FG) en ajoutant également 3 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et un contre au tableau. Il est maintenant légitime d’affirmer que Paul George a laissé derrière ses léthargies vécues dans le cadre de la bulle d’Orlando pour signer un nouveau départ en 2020-2021.

Le forward de L.A. est en feu depuis quelques temps, soutenant une moyenne de presque 23 points par rencontre en six engagements, il publie ses meilleurs statistiques en uniforme des Clippers.

Souhaitant contrer la monstrueuse performance de leur opposant, Devin Booker et DeAndre Ayton ont cumulé 49 points totaux, seulement pour échapper la victoire 107-112.

L’autre étoile de la soirée du 3 janvier aura sans doute été Zach LaVine. Le visage des Bulls de Chicago depuis 2017 lance un message clair : il est digne d’une participation au Match des étoiles en 2021.

LaVine est bien plus qu’un dunker et son sac déborde de tours offensifs dignes des marqueurs les plus productifs du circuit. Il en a fait jolie démonstration à nouveau en écrasant les Mavericks – qui devaient composer sans Luka Doncic – par la marque de 118-108. Preuve à l’appui, 39 PTS, 6 REB, 5 AST et 3 STL en convertissant 14 de 25 décochées.

Coby White portait parfaitement le chapeau de second violon en marquant 23 points, tandis que Jalen Brunson de l’autre côté tentait de jouer les trouble-fêtes. Le point guard de deuxième plan des Mavs y est allé de 31 points pour mener Dallas.

Pour d’autres performances remarquables de ce dimanche soir rocambolesque dans la NBA, suivez le lien ci-bas :

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 680