Radar ROTY : Semaine #2

Chaque semaine, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. Tyrese Haliburton (Kings)

10.6 PTS, 4.4 AST, 52.9 FG%, 0.8 TOV

Facile de comprendre pourquoi Haliburton était le chouchou des amateurs de statistiques avancées : si le guard des Kings poursuit sur sa lancée, il deviendra l’une des recrues les plus efficaces de l’histoire de la NBA. En plus de ses très rares revirements et de ses pourcentages exceptionnellement élevés sur les tirs à deux (57.1%) et trois points (50.0%), Haliburton épate dans les catégories de statistiques ajustées avec un True Shooting Percentage de 70.6%. Bref, le jeune joue ce que l’on peut qualifier de winning basketball.

2. LaMelo Ball (Hornets)

11.6 PTS, 4.9 AST, 4.7 REB, 1.9 STL

Après un lent départ, le polarisant LaMelo Ball commence à trouver son rythme et il est définitivement le plus grand gagnant de la dernière semaine parmi les recrues. L’instinct et le QI basketball du jeune homme commencent visiblement à se transposer au niveau de jeu de la NBA alors que Ball augmente progressivement son nombre d’assistances par match, et ce, tout en diminuant ses moyennes de revirements. En d’autres mots, LaMelo pourrait bien s’emparer du 1er rang de cette liste lors des prochaines semaines si sa pente ascendante se poursuit, à condition qu’il continue de couper quelques revirements à sa fiche (2.3 TOV par match).

3. Anthony Edwards (Timberwolves)

13.7 PTS, 2.2 AST, 42.7 FG%

Le 1er choix du dernier encan prouve qu’il est le meilleur marqueur de sa cuvée jusqu’à maintenant et étonnamment, son efficacité est loin d’être désastreuse pour un joueur qui misait sur son volume de tirs au niveau universitaire. Edwards mène les recrues avec 13.7 points par affrontement et son entraîneur Ryan Saunders a vanté le jeune homme pour son intelligence sur le terrain :

Ceci dit, Edwards glisse du 1er au 3e rang sur cette liste après avoir connu une semaine plutôt difficile : baisse d’efficacité à 3 points, moins de rebonds et hausse de revirements. Bref, Edwards a encore du travail à faire malgré son habileté naturelle à mettre le ballon dans le panier.

Dans la course : James Wiseman (Warriors), Payton Pritchard (Celtics), Deni Avdija (Wizards), Immanuel Quickley (Knicks).

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 489