L’attaque du Capitole fait réagir dans la NBA

L’assaut du Capitole de Washington par des supporteurs de Donald Trump a fait le tour du monde au cours de la journée de mercredi. Évidemment, plusieurs personnalités publiques ont exprimé, via les médias sociaux, leurs sentiments par rapport à cet événement. Parmi elles, certains joueurs et ex-joueurs de la NBA n’ont pas mâché leurs mots sur leurs comptes Twitter.

De ce lot, l’ex-vedette du Heat de Miami, Dwyane Wade, s’est dit frustré de voir la différence de traitement donné par les forces de l’ordre face à une foule en majorité blanche, contrairement au mouvement Black Lives Matters lors des derniers mois.

Dans une enfilade de tweets, le garde a fait référence aux événements de Kenshoa et du meurtre de Breonna Taylor pour appuyer ses arguments.

« Les afro-américains se font arrêter et peuvent ne pas s’en sortir. On ne peut même pas dormir dans nos propres lits sans risquer de se faire tuer. On ne peut même pas faire du jogging sans se faire tuer. On ne peut même pas marcher dans la rue avec nos hoodies sans risquer de mourir. Mais eux, ils peuvent faire ça. »

Twitter/Dwyane Wade.

Un autre qui s’est exprimé sur le sujet est le centre des Cavaliers de Cleveland, Kevin Love. Celui-ci a partagé le même discours que Wade, en disant que l’inaction des policiers est un « autre exemple flagrant de l’inégalité des forces de l’ordre ».

Nous en aurons plus sur ces événements et leurs impacts sur l’univers du basketball alors que le tout se développe.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 225