Kyle Lowry : «Donald Trump est un criminel»

Les événements qui ont pris place au Capitole de Washington, D.C, mercredi soir, ont laissé dans leur sillage une nation ébahie devant de telles démonstrations. Les athlètes de la NBA – qui ont milité plus fort que quiconque au fil des derniers mois afin de réclamer une notion d’égalité raciale aux États-Unis – ont évidemment tous été touchés de près par l’inaction relative des forces de l’ordre face aux foules pro-Trump ayant pris d’assaut le bâtiment fédéral. Clamant l’injustice, plusieurs joueurs ont dénoncé la gestion de ces terribles événements, mais certains dont Kyle Lowry et Draymond Green ont préféré s’en prendre à la source : ils critiquent avec véhémence l’instigateur implicite des hostilités, Donald Trump.

Le point guard et l’âme des Raptors de Toronto, Kyle Lowry, n’a pas hésité à lancer quelques flèches au 45e président américain, ce dernier qui communiquait mercredi à ses partisans qu’il ne cèderait pas la Maison Blanche. Lowry blâme évidemment Trump pour avoir mis le feu aux poudres lors de son rallye ultime, devant une foule de milliers de disciples et avec le Capitole en guise d’arrière-plan.

« [Donald Trump] est un criminel. Il devrait recevoir des charges. »

Kyle Lowry

Le meneur de jeu suis dans les traces de Kevin Love et Dwyane Wade qui étaient parmi les premiers à s’exprimer sur le sujet. Comme plusieurs personnalités du milieu sportif, Love et D-Wade se sont servies de leur plateforme Twitter pour faire part de leur indignation. Le message principal : les mesures de contrôle des foules auraient été pires si les manifestants n’étaient pas des supporters républicains blancs, mais s’ils avaient plutôt des couleurs de peau plus foncées.

À lire plus en détail ici :

C’est une fois la poussière retombée, du moins en partie, que l’affrontement Raptors-Suns a connu une conclusion à nouveau en défaveur des Raptors; c’est d’ailleurs à ce moment que Kyle Lowry a souhaité s’exprimer sur les événements à Washington. Avec grâce, le numéro 7 a poliment refusé de discuter du match auquel il participait – malgré la désormais très fâcheuse situation de son club.

Lowry y est plutôt allé de mots puissants concernant ce qu’ont vécu les citoyens américains au fil des derniers jours.

« On dit que 2021 est une nouvelle année, mais les même situations sont toujours répandues. » a dit Kyle Lowry. « Le fait que des gens aient essentiellement eu la permission de prendre le contrôle d’un bâtiment sans faire face à de l’opposition (policière), je pense que s’ils étaient de couleur la situation aurait été entièrement différente. »

Comme pour venir appuyer les propos de son homologue des Raptors, Draymond Green des Warriors de Golden State avait aussi une forte opinion à propager au sujet des sympathisants de Donald Trump qui ont saccagé le Capitole.

Nous vous laissons traduire vous-même la citation suivante :

Malgré la gravité des événements de mercredi soir, tous les matchs de la NBA ont tout de même eu lieu comme prévu. Le prochain engagement des Raptors de Toronto sera face aux Kings de Sacramento, vendredi le 8 janvier prochain à 22h.

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 683