LaMelo Ball devient le plus jeune joueur de l’histoire à réussir un triple double

La jeune recrue des Hornets de Charlotte, LeMelo Ball, impressionne lors de sa première saison jusqu’à maintenant. Le point guard a d’ailleurs inscrit son nom dans le livre des records de l’histoire de la NBA samedi soir dans une victoire de sa formation contre les Hawks d’Atlanta en devenant le plus jeune joueur à réaliser un triple double.  

C’est fort d’un match de 22 points, 12 rebonds et 11 passes décisives que Ball est entré dans l’histoire. En effet, aucun joueur dans l’histoire de la ligue âgé de 19 ans ou moins n’avait réussi une telle performance auparavant.

L’entraîneur-chef des Hornets, James Borrego, a été très élogieux envers Ball après la rencontre. Selon lui, il est un joueur spécial qui se comporte déjà comme un vétéran comptant plusieurs années d’expérience dans la ligue. Il adore son énergie et sa confiance.

« Rien ne le dérange pour l’instant. C’est comme s’il faisait cela depuis plusieurs années. Une recrue de 19 ans ne fait pas des choses comme cela. C’est rare d’un joueur ce que nous voyons de lui. »

James Borrego

Du côté du principal intéressé, cet exploit ne semblait pas être une surprise. LaMelo possède beaucoup de confiance en lui et il s’attend à bien jouer et réussir de grandes choses.

« Je vis ma vie et je sais de quoi je suis capable, alors ce genre de choses ne me rend pas vraiment émotif. Je sais que c’est censé arriver. »

LaMelo Ball

Ball avait presque réussi le triple double il y a quelques jours dans une victoire de Charlotte contre les Pelicans de la Nouvelle-Orléans. Ce match marquait d’ailleurs le premier affrontement entre les frères Lonzo et LaMelo Ball.

LaMelo devient le cinquième joueur recrue à réussir un triple double dans une rencontre et le premier joueur de l’histoire des Hornets de Charlotte. L’ancien record appartenait à Markelle Fultz qui avait réussi l’exploit avec les 76ers de Philadelphie en avril 2018.

LaMelo Ball a été sélectionné au 3e rang au dernier repêchage par les Hornets. En 10 rencontres cette saison, il marque en moyenne 12.8 PTS par match en plus de 5.9 AST.

Image par défaut
Jean-Philippe Fournier
Publications: 311