James Harden : «Cette situation n’est pas réparable»

James Harden a demandé une transaction aux Rockets durant la saison morte, et ses voeux n’ont pas été exaucés malgré les nombreuses rumeurs qui l’ont lié aux Nets de Brooklyn. The Beard s’est rapporté aux Rockets – sans éviter quelques frasques – et connaît un début de saison relativement difficile, si l’on se fie à ses standards habituels. Surtout, Houston a amorcé la saison avec une fiche de 3 victoires et 6 défaites, dont deux revers décevants contre les Lakers. Après avoir baissé pavillon contre LeBron James et Anthony Davis hier soir, Harden a touché le fond du baril en abandonnant sur son équipe en conférence de presse.

L’ancien MVP n’a pas mâché ses mots :

« On n’est pas assez bons. J’aime cette ville, j’ai littéralement fait tout ce que je pouvais. Je veux dire, cette situation est folle. C’est quelque chose qui ne peut pas être réparé. »

Il a ensuite quitté la conférence de presse pour céder sa place à John Wall dans la pièce. Son nouveau coéquipier, lui non plus, ne s’est pas gêné pour dire ce qu’il pensait. Néanmoins, ses propos s’avéraient être des percutantes flèches à l’endroit de Harden.

Sa citation qui a le plus fait réagir fut celle-ci :

« Ça ne fait que 9 matchs. Sincèrement, tu veux te jeter en bas de la falaise après 9 matchs? »

Wall a également mentionné qu’il était difficile de gagner quand «certains joueurs» n’adhèrent pas au plan de match. Regardez l’extrait ci-dessous et vous comprendrez.

Il faut en venir à l’évidence. John Wall est le leader de cette équipe et Harden est maintenant un fardeau. Les Rockets pourraient être forcés à bouger, s’ils veulent gagner.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 775