Stephen A. Smith veut voir Kyrie Irving se retirer

La saga #1 de l’année 2021 dans la NBA n’est plus celle de James Harden et des Rockets de Houston depuis que Kyrie Irving lui a volé la vedette en décidant tout bonnement de s’absenter de toutes les activités des Nets de Brooklyn, pour des raisons dites personnelles. Depuis le 3 janvier dernier, Irving ne s’est pas vêtu d’un maillot de sa franchise, malgré son état de santé correct. Les répercussions de cette décision se font maintenant sentir partout à travers la concession new-yorkaise, de Sean Marks à Kevin Durant en passant par l’entraîneur-chef Steve Nash.

Selon l’analyste d’ESPN Stephen A. Smith, c’est inacceptable.

La tête d’affiche de la populaire émission First Take sur les ondes d’ESPN n’a pas gardé sa langue dans sa poche lorsqu’il est venu temps de faire le bilan sur l’absence de Kyrie et d’évaluer si le point guard étoile des Nets en valait la chandelle.

« Je pense que Kyrie Irving devrait se retirer. Je pense qu’il devrait annoncer sa retraite aujourd’hui. »

Stephen A. Smith

En poursuivant le segment, Stephen A. soutient que le désir de jouer au basketball que dégage le numéro 11 des Nets est simplement inapparent, et qu’il ne mérite pas un tel salaire (33,3 M$ en 2020-2021) s’il omet d’honorer son contrat en tant que joueur de la NBA.

D’ailleurs, cette somme d’argent qu’était sensé toucher Irving au fil du présent calendrier se verra amoindrie à la suite des amendes qu’auront engendrées son manque de rigueur. N’ayant pas respecté plusieurs des mesures sanitaires établies par la ligue, Kyrie pourrait aussi être présenté à une quarantaine forcée à son retour, considérant l’enquête que mène la NBA au sujet d’une vidéo ayant fait surface où il est possible d’observer l’athlète participer à une fête.

Cependant, ce n’est pas seulement pour cette raison que Kyrie se tient à l’écart du terrain. Alors que ses motifs ne sont toujours pas clairs – même Steve Nash et Kevin Durant ne sont pas au courant de ses allées et venues – il serait ici question d’activités philanthropes et politiques.

Nous savons déjà que l’ancien champion de la NBA en 2016 est plus engagé que plusieurs à travers l’association lorsqu’il en vient aux œuvres de charité et à l’implication sociale dans le combat pour la justice raciale et même la réforme sociale.

Par ailleurs, Irving lui-même avait mentionné lors des dernières semaines qu’il « était prêt à tout abandonner pour la réforme sociale ». Rappelons qu’il a refusé de participer à la bulle établie à Orlando, cet été, pour ces mêmes raison.

Après avoir été aperçu dans une conférence Zoom qui avait trait à un candidat au poste de procureur du district de Manhattan – 30 minutes avant que la joute Nets-Nuggets de mardi ne soit amorcée – au lieu d’être avec son équipe à Brooklyn, il est désormais évident que le point guard a un agenda différent en tête.

« Kyrie Irving n’a pas priorisé le basketball. […] Comment est-ce juste pour les Nets de Brooklyn? Comment est-ce juste pour Sean Marks? Comment est-ce juste pour Steve Nash, un entraîneur que (Irving) approuvait son embauche, un entraîneur qu’il voulait, un entraîneur qu’il supportait complètement? Comment est-ce juste pour son frère, Kevin Durant? » avait à ajouter Stephen A. Smith.

Le mécontentement qui est certain de s’installer au sein des vestiaires de Brooklyn n’a pas été apparent sur les parquets, jusqu’à présent, mais les actions de Kyrie en froisseront assurément quelques uns, pas seulement l’analyste aux fortes opinions d’ESPN.

Après une victoire importante face à Denver, mardi, l’organisation brooklynoise présente maintenant une fiche de parcours de 6-6, derrière les prestations formidables de Durant.

Nous en aurons plus sur le dossier Kyrie Irving alors que le tout se développe.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 981