Domantas Sabonis devient tranquillement un joueur étoile

Les Pacers n’ont jamais eu la réputation d’être « l’équipe à ne pas manquer ». Même s’il ne sont pas la franchise la plus excitante ni populaire de la NBA, ils jouent de l’excellent basket cette année. Ce qui est dommage, c’est que ça passe plutôt sous le radar puisqu’on aime donner de l’attention aux gros clubs. Aujourd’hui, ça change le temps d’un article.

Il est impossible de ne pas parler du rendement de Domantas Sabonis depuis que la saison 2020-2021 a été lancée. Après 12 matchs, le power forward de 24 ans s’impose comme la première option en Indiana, autant en offensive qu’en défensive. On n’en parle pourtant qu’à l’occasion dans les médias. S’il jouait à Los Angeles ou New York, par exemple, ce serait malheureusement une toute autre histoire.

Les Pacers ont mis la main sur leur huitième gain de la campagne en disposant des Trail Blazers par la marque assez convaincante de 111 à 87, ce qui leur octroie leur quatrième rang dans la conférence de l’Est. Dans la victoire, Sabonis a enregistré 23 points, 15 rebonds et 5 passes décisives. Ça peut sembler gros, mais c’est maintenant son nouveau standard.

En 12 sorties, l’Américain d’origine lituanienne a accumulé autant de double-doubles. La constance le définit et c’est d’ailleurs ce qui lui permet de conserver un calibre de jeu aussi élevé, même si l’attention qu’on lui confère pourrait être plus grande.

Sabonis a été élu à son premier Match des étoiles en 2020, et à le voir aller, il en fera une habitude pour les années à venir.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 637