Caris LeVert s’admet sauvé par l’échange aux Pacers

Ce n’était que samedi dernier, le 16 janvier, que nous apprenions que Caris LeVert se tiendrait à l’écart des activités des Pacers de l’Indiana, après qu’une IRM ait dévoilé une masse sur son rein gauche. Déjà, le jeune shooting guard s’exprime sur la nouvelle et explique avec quel œil il voit la transaction envoyant notamment James Harden aux Nets de Brooklyn, le contraignant conséquemment à prendre la route de l’Indiana.

Une bénédiction cachée, comme certains pourraient l’affirmer, l’examen médical que l’ont forcé à subir les autorités de la franchise d’Indianapolis a peut-être permis d’éviter le pire pour Caris. Du moins, l’athlète de 26 ans est de cet avis.

« Je n’avais aucun symptôme […] je me sentais à 100% de ma santé. D’une certaine façon, cet échange a permis de montrer et révéler ce qui se produisait dans mon corps; alors je le regarde définitivement avec ce point de vue et je suis très humble de savoir que cet échange aurait possiblement sauvé ma vie. » avait à admettre LeVert en s’adressant aux médias pour la première fois en tant que membre des Pacers de l’Indiana.

Sans cet examen médical de milieu de campagne, la masse potentiellement cancéreuse qui s’est développé chez LeVert aurait pu n’être découverte qu’au mois d’octobre prochain, environ. D’ici là, il est impossible de dire quelles auraient été les conséquences, mais il est certain que d’être en connaissance de la situation plus tôt est mieux que plus tard.

Une date pour son retour sur les parquets est aussi incertaine, présentement, que la gravité de cette masse, mais il est certain que dès son arrivée en uniforme des Pacers, l’ancien Net sera en mesure de contribuer à un haut niveau. Avec le départ de Victor Oladipo vers les Rockets, Caris pourra venir combler à merveille ce trou laissé derrière, en plus d’arriver à prix réduit et en injectant une dose de jeunesse qui cadre bien avec l’effectif de Nate Bjorkgren.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à l’étoile montante qu’est Caris LeVert, lui qui récoltait d’excellentes moyennes de 18.5 PTS, 4.3 REB et 6 AST en tirant de l’extérieur à 35%, le tout en figurant parmi l’alignement partant que 4 fois sur 12 apparitions.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 985