Kendrick Nunn croit qu’il aurait dû remporter le titre de recrue de l’année la saison dernière

Depuis maintenant plus d’un an, Kendrick Nunn s’est rapidement imposé comme l’un des très bons jeunes joueurs dans la NBA. Âgé de 25 ans, le joueur du Heat de Miami a connu une saison 2019-2020 du tonnerre avec la formation floridienne. Nunn n’a pas gagné le titre de recrue de l’année la saison dernière, mais il est convaincu qu’il aurait dû.

C’est Ja Morant des Grizzlies de Memphis qui avait remporté ce trophée alors que Nunn avait terminé au 2e rang. Il s’agissait alors de la première fois qu’un joueur qui n’avait jamais été repêché dans la NBA terminait si haut pour l’obtention de cet honneur. Pour Nunn, il ne fait aucun doute qu’il aurait mérité le titre de recrue par excellence du circuit Silver.

« Bien sûr, j’aurais dû gagner. Quand on y pense, c’est vraiment rare pour un joueur non repêché de bien jouer comme ça et d’avoir le genre de saison que j’ai eu. On s’attend plus à ce qu’un haut choix au repêchage comme le premier ou le deuxième le choix remporte ce trophée. J’ai vraiment le sentiment que j’aurais dû gagner ce trophée, car j’ai surpris beaucoup de gens. »

Kendrick Nunn

Les chiffres du point guard ont été bons la saison dernière avec une moyenne de près de 15 points par match, mais il faut avouer que Ja Morant n’a pas volé son titre de recrue de l’année non plus. Le jeu de Nunn a été quelque peu inconstant durant la saison et on se souvient que son temps de jeu avait diminué lors du retour dans la bulle cet été. De son côté, Morant a presque réussi à amener sa formation en séries et il était le meilleur joueur de son équipe soir après soir. Nunn peut toutefois se consoler en ayant été choisi sur l’équipe d’étoiles des recrues de la NBA.

À sa deuxième saison avec le Heat, Nunn poursuit toutefois sa progression en 2021. Après un lent début de saison, le jeune joueur de Miami vient de connaître tout un match dans la victoire de son équipe contre les Raptors hier soir. Le futur de Kendrick Nunn sera brillant, trophée ou pas.

Image par défaut
Jean-Philippe Fournier
Publications: 311