Sans Lowry, les Raptors prennent leur revanche face au Heat

Vaincus il y a deux jours par le Heat de Miami, les Raptors de Toronto ont savouré une douce revanche malgré l’absence de Kyle Lowry (infection à une orteil). Après avoir échappé une avance 21 points au troisième quart, ceux-ci ont dominé le dernier quart temps pour s’imposer 101-81, vendredi soir, au Amalie Arena.

1er quart :

Les Raptors profitent d’un alignement réduit chez les Heat pour prendre les devants 13 à 2 dès les cinq premières minutes du match. Inséré dans la formation partante à la place de Kyle Lowry, Norman Powell n’a pas perdu de temps pour pour se signaler avec 14 points, tout en réussissant ses six tirs.

Malgré un temps d’arrêt d’Erik Spoelstra pour calmer ses troupes, les Torontois (8 en 11) ont fait pleuvoir les tirs du centre-ville pour creuser l’écart jusqu’à 21 points à un moment donné dans le quart. Défensivement, la troupe de Nick Nurse a donné beaucoup de difficultés aux membres du Heat, qui ont cumulé beaucoup de revirements et de passes ratées.

Après un quart, les Raptors mènent 37-20

2e quart :

Après 37 points inscrits dans les 12 premières minutes, les Raptors ont un plus de résistance de la part du Heat. Si ces derniers ont réussi à limiter les tirs de trois points, les locaux ont décidé d’attaquer sous le panier et de construire leurs attaques en transition.

Tous deux arrivés du banc, Kendrick Nunn (13 PTS, 4 REB, 4 AST) et Terrence Davis (8 PTS, 1 REB) ont joué de grosses minutes pour leur formation respective. Aron Baynes a connu possiblement sa meilleure demie depuis son arrivée chez les Raptors avec une belle implication en défensive.

Toronto en avant 56-42 à la demie

3e quart :

Animé par un sentiment d’urgence face à une équipe qui a des léthargies au troisième quart, le Heat démontre plus d’agressivité qu’à la première mi-temps, effaçant même le retard qu’il avait accumulé plus tôt dans la soirée. Tranquillement, mais sûrement, on sent l’absence de Kyle Lowry chez les Raptors, alors que l’attaque des locaux a été incapable de produire un point pendant près de cinq minutes.

Heureusement pour Nick Nurse, ses hommes se sont ressaisis après avoir ramené Chris Boucher sur le parquet. La venue du Québécois a coïncidé avec une séquence de 12 points consécutifs, ce qui a permis aux Raps de garder l’avance après trois quarts.

Après 36 minutes, Toronto mène 73-64.

4e quart :

La deuxième unité des Raptors effectue du bon travail pour garder Miami à une bonne distance grâce à du bon travail sous le panier pour récupérer les rebonds défensifs. En offensive, les locaux ont su diversifier leur attaque alors que huit joueurs différents ont réussi un panier dans ce dernier quart. Il faut croire que la formation canadienne avait encore la performance historique de Kobe Bryant bien en tête, en limitant le Heat à 81 points, 15 ans jour pour jour après cette soirée spéciale.

Fort d’un bon premier quart, Norman Powell a conclu la soirée avec 23 points, un sommet pour les Raptors, suivi d’O.G Anunoby avec 21. Avec ce gain, Toronto a maintenant remporté 10 de ses 11 derniers matchs quand Powell est sur l’alignement de départ. Il a amassé également un 12e gain de suite quand Kyle Lowry est absent.

Les Raptors l’emportent 101-81.

Joueurs du match

O.G Anunoby : 21 PTS, 4 REB, 2 STL, 1 AST 8/12 FG, 5/6 à 3 PTS.

Kendrick Nunn : 22 PTS, 4 REB, 5 AST, 3 STL, 8/16 FG, 2/8 à 3 PTS.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 205