LaMelo Ball rappelé à l’ordre par son entraîneur

Il aura bien beau être une recrue très prometteuse, LaMelo Ball n’obtient pas de passe-droit de la part de son entraîneur chez les Hornets. Jugeant que son garde de 19 ans commet trop de revirements à son goût, James Borrego a considérablement diminué le temps de jeu de Ball au cours des derniers duels.

Alors qu’on croyait qu’il était devenu un partant régulier, le troisième joueur sélectionné au dernier repêchage ronge quelque peu son frein, lui qui est passé d’un temps de jeu de 31 minutes, il y a deux semaines contre les Hawks, à seulement 16 minutes et 34 secondes, hier, face aux Bulls.

Borrego n’a spécialement pas aimé la prestation de la part du cadet de la famille Ball le 14 janvier, lui qui a commis cinq revirements en 26 minutes de jeu dans une rencontre qui s’est décidée par trois points en faveur des Raptors de Toronto. La situation s’est répétée contre Atlanta, avec cinq autres pertes de ballon, ce qui a valu des critiques de l’instructeur des Hornets dans les médias locaux. De son côté, le joueur de 6’7 » explique cette lacune par le fait qu’il essaie d’en faire un peu trop.

alleyoop360.com-lamelo-ball-rappele-a-lordre-par-son-entraineur-2021-01-23_21-31-23_775791
Crédit: Instagram/SidelineSource

«Si tu fais cinq revirements en 16 minutes, ça ne passera pas pour moi. Si tu fais cela en offensive, tu es mieux d’amener quelque chose en défensive. Il a eu une bonne séquence où il jouait très bien Nous avons besoin de retrouver ce niveau. Ce n’est pas compliqué, il doit être meilleur. Il est engagé et veux s’améliorer.»

James Borrego, via The Charlotte Observer

Évidemment, LaVar Ball, n’a pas apprécié de voir son fils cadet être sur le banc plus souvent qu’à son tour. Le patriarche de la famille a clamé que ses garçons ne sont pas des joueurs de soutien.

Affichant un dossier de 6-9 jusqu’à maintenant, Charlotte débutera demain un programme double face au Magic d’Orlando.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 227