Radar ROTY : Semaine #5

Chaque semaine, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. LaMelo Ball (Hornets)

11.4 PTS / 6.0 AST / 6.3 REB / 1.5 STL

LaMelo Ball a finalement frappé son mur pour la première fois cette semaine alors que son nombre élevé de revirements lui a valu une baisse de temps jeu. En effet, LaMelo est un peu moins efficace depuis quelques matchs, mais ses exploits sont plus nombreux que ses difficultés, c’est pourquoi Ball reste le favori dans la course au titre de Recrue par excellence.

2. Tyrese Haliburton (Kings)

11.4 PTS / 4.9 AST / 50.4 FG% / 47.0 3PT%

Tout comme LaMelo, Haliburton a connu sa première séquence difficile en carrière avec deux matchs consécutifs de 5 points ou moins. Le guard des Kings a toutefois montré sa force de charactère en rebondissant avec 16 PTS, 5 REB, 4 BLK et 2 STL vendredi dernier face aux Knicks, une performance polyvalente à l’image de sa saison.

3. James Wiseman (Warriors)

11.8 PTS / 6.1 REB / 1.4 BLK / 50.3 FG%

Le 2e choix du dernier repêchage continue d’offrir une production constante, enregistrant plus de 10 points et 5 rebonds match après match. Wiseman a du travail à faire en ce qui a trait à son intelligence défensive mais il s’améliore rapidement, autant grâce à son rôle accru au sein de l’alignement partant qu’au mentorat de Draymond Green. Bref, Wiseman est déjà un joueur d’impact mais risque d’être beaucoup meilleur en fin de saison qu’il l’est au moment d’écrire ces lignes.

4. Immanuel Quickley (Knicks)

11.0 PTS / 2.6 AST / 37.0 3PT% / 1.0 TOV

Plusieurs parieurs prévoyaient qu’Obi Toppin serait la recrue de l’année et pourtant, c’est une autre recrue des Knicks qui insère son nom dans la course. En effet, Immanuel Quickley obtient de plus en plus de temps de jeu à New York, non seulement grâce à ses habiletés de marqueur naturel mais également parce qu’il est beaucoup plus efficace que prévu dans la catégorie des revirements. Si la tendance se maintient, Quickley pourrait monter rapidement au classement de cette liste.

5. Cole Anthony (Magic)

10.4 PTS / 3.4 AST / 4.5 REB / 88.9 FT%

Tout comme Quickley, Cole Anthony fait sa première apparition sur ce top 5 grâce à ses performances récentes. Le produit de North Carolina profite d’un rôle accru depuis la blessure de Markelle Fultz et il est en train de s’établir dans l’alignement partant à Orlando. Anthony profite de ses opportunités et a même donné une victoire au Magic sur un buzzer-beater, un jeu qui a enflammé les réseaux sociaux. Le jeune guard devra toutefois améliorer son efficacité au tir alors que ses moyennes de 35.0% du terrain et 29.8% du centre-ville sont les seules taches à son dossier.

Dans la course : Patrick Williams (Bulls), Tyrese Maxey (76ers), Xavier Tillman (Grizzlies), Anthony Edwards (Timberwolves).

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 466