LeBron James et ses 46 points ensevelissent les Cavaliers

Depuis quelques semaines dans la conférence de l’Est, la jeunesse des Cavaliers de Cleveland s’est démarquée du lot en mettant de l’avant du basketball des plus intéressants lors de ce jeune calendrier, derrière les efforts resplendissants du guard Collin Sexton qui maintient toujours une ahurissante moyenne de 24.8 PTS par match en 12 départs. Or, lundi soir face aux champions en titre du circuit, le mince total de 17 points qu’a récolté le Young Bull était insuffisant devant l’imposante performance de LeBron James qui enterre finalement ses adversaires avec une explosion de 4e quart; le King signe sa meilleure prestation de la saison avec 46 points, dans le cadre de son deuxième retour à Cleveland.

La lune de miel est terminée pour les Cavs et leur fiche de parcours mise à jour à un bilan de 8-9. La séquence de trois victoires – dont deux importantes face aux Nets de Brooklyn – a connu sa conclusion alors que les Celtics leur ont administré une dégelée de 38 points, que L.A. n’a pas du tout pansé en distribuant sa plus récente défaite aux Cavaliers, sur leurs propres parquets.

Le chef d’orchestre de ce revers a été nul autre que LeBron James qui voulait souligner son deuxième retour en sol familier au Rocket Mortgage Fieldhouse (précédemment Quicken Loans Arena) avec une démonstration monstre. Ses 46 PTS, 8 REB, 6 AST, 2 STL et 2 BLK ont été accompagnés d’un rendement total de 73% et de 64% de la ligne extérieur (7/11). Il n’est pas fou d’affirmer que LBJ se sentait en pleine forme hier soir alors qu’il mettait sur pied l’une des performances les plus efficaces de sa carrière.

Le plus beau du spectacle est venu au 4e quart-temps lorsque LeBron lui-même s’est donné comme objectif de marquer plus de points que l’entièreté de l’effectif adverse, pour les 12 dernières minutes, après qu’un membre de l’état-major des Cavs lui aurait balancé quelques mots. Mission accomplie : il a supplanter Cleveland au 4e en récoltant 21 points, pour une réponse de seulement 19.

Anthony Davis a aussi contribué aux efforts des siens avec 17 PTS, 10 REB et 3 BLK alors que Montrezl Harrell connaissait l’un de ses meilleurs engagements de la campagne en amassant 15 points, en sortie de banc.

Du côté opposé du terrain, ce sont Andre Drummond et Cedi Osman qui ont su livrer la marchandise, tandis que Darius Garland poursuivait son retour au jeu graduel peu inspiré. Le pivot partant de la franchise de l’Ohio a brillé sous le panier grâce à 25 points et ses 17 rebonds captés. Sexton s’est permis d’ajouter 17 points et 6 passes décisives au tableau, mais le fait avec une efficacité de seulement 35%.

Maintenant, avec une fiche de 14 gains et 4 revers (dont un compte rendu de 10-0 sur la route), le Lakeshow trône à nouveau au sommet de la ligue et James ajoute davantage è sa candidature pour le titre de MVP de l’année, malgré l’aspect si jeune de la saison. Le prochain match des champions aura lieu mercredi prochain, le 27 janvier à 19h30, face aux puissants 76ers de Philadelphie.

Occupant présentement le 7e rang de son association, Cleveland croisera le fer avec les Pistons de Detroit, mercredi à 19h00, afin d’atteindre à nouveau la barre du .500.

Somme toute, la meilleure possession de la soirée revient à JaVale McGee :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 920