Il est temps pour Bradley Beal de demander une transaction

Bradley Beal inscrit présentement 35 points par rencontre après 11 matchs. Les Wizards n’ont gagné que trois de ces rencontres, gaspillant notamment un match de 60 points de sa part contre les Sixers. Ça commence à être difficile, pour le garde étoile. Malgré ses récoltes de points sensationnelles, Washington n’est pas en mesure d’être compétitif et échappe constamment des matchs. Hier soir, Beal a semblé atteindre un point de non-retour alors que les Wizards ont échappé leur match par la marque de 107-88 face aux Rockets. Sur le banc, le jeune vétéran semblait dévasté et à court de solutions.

L’arrière de 27 ans a admis avoir des problèmes au quatrième quart, mais la fatigue qui accompagne la charge de travail qu’il se donne pour garder son équipe dans le match y est certainement pour quelque chose. Beal n’a jamais été un joueur qui pointait du doigt. Il y a des problèmes dont il ne parlera pas, et il est évident que ça ne fonctionne pas pour son équipe.

Beal a inscrit 33 des 88 points de son équipe lors de ce match. Enflammé, il n’a tout simplement pas inscrit moins de 27 points lors d’un match cette saison. Il mène présentement la NBA au niveau des points

PTSREBAST
3354
3174
3489
4133
6075
27105
3137
2843
2943
2957
3975

Les Wizards n’ont pas participé aux séries lors des deux dernières saisons et il est plus que probable qu’ils se retrouvent plus près du premier choix au total de 2021 que des séries éliminatoires. Le bilan est horrible, l’identité semble être un problème et Beal gaspille de belles années de sa carrière afin de respecter son voeu de loyauté.

Néanmoins, Beal doit également respecter son héritage et réaliser que son temps à Washington doit prendre fin s’il veut avoir la chance de gagner.

Il aura seulement la chance de quitter la franchise par le biais du marché des joueurs autonomes en 2022, s’il décline son option de joueur. Le #3 avait signé une prolongation de contrat de 2 ans et 71 millions de dollars en 2019. Or, la voie d’une demande de transaction peut évidemment être explorée s’il veut se sortir de cette situation.

Les Mavericks, les Nuggets, le Heat et les 76ers sont trois formations qui pourraient grandement s’intéresser à ses services. Le marché des transactions n’est pas particulièrement palpitant suite à la transaction de James Harden, et le marché des agents libres de 2021 semble beaucoup plus mort qu’à l’habitude. Si l’une de ces trois équipes veut s’améliorer et rejoindre la catégorie des véritables aspirants au titre, il s’agit de la meilleure solution avant qu’une autre situation n’explose.

Bradley Beal pourrait certainement briller, dans un rôle secondaire, et devenir une pièce importante d’une équipe de championnat.

Toutefois, il n’aura peut-être jamais la chance d’y goûter s’il demeure dans la capitale américaine.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 726