47 points dans une défaite pour Bradley Beal

Pas plus tard qu’hier matin, j’écrivais un texte pour exprimer qu’il était enfin temps pour Bradley Beal de demander une transaction. Il venait d’inscrire 33 des 88 points de son équipe dans une lourde défaite contre les Rockets… 35 points par match, une fiche de 3-10, c’est lourd – et Beal semblait avoir atteint un point de non-retour.

Ça ne peut pas être pire que ça. Ou pas.

Les Wizards se sont inclinés par la marque de 124 à 106 contre les Pelicans de la Nouvelle-Orléans, hier soir. Lors de cette défaite, Bradley Beal a explosé pour une soirée de 47 points en réussissant 6 de ses 14 tirs de 3 points.

On peut toutefois expliquer que Russell Westbrook, Deni Avdija, Rui Hachimura et Ish Smith n’ont pas été utilisés lors de ce match. Garrison Matthews (15 points) et Robin Lopez (14 points) sont les deux seuls joueurs à avoir inscrit plus de 10 points pour les Wizards dans ce match, outre Beal.

Encore une fois, sur le banc, Beal semblait plongé dans ses pensées. Malgré les circonstances, ça commence à s’accumuler.

Après le match, un journaliste demande à Beal s’il est frustré. Sa réponse?

« Est-ce que le ciel est bleu? »

Il s’agit de sa dixième défaite de suite lorsqu’il inscrit 40 points.

Aujourd’hui, on réitère. Il est temps que Bradley Beal demande une transaction et qu’il sauve son héritage.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 723