Il est temps de voter pour les participants au Match des étoiles

À vos ordinateurs et vos téléphones! Il est finalement temps d’accorder vos votes de confiance aux joueurs à travers l’association qui se sont le plus démarqué sur les parquets, en 2020-2021. Étant une campagne bien différente des autres, cette dernière a donné lieu à une foule de joutes et de performances hors du commun qui sont inévitablement ressorties du lot et qui ont conséquemment attirer l’attention de tous vers certains athlètes. Plusieurs de ces hommes méritent une place parmi les alignements All-Star de la NBA, mais les cases disponibles se font minces. Faites donc un usage avisé des votes qui vous sont alloués.

D’abord, il est important pour l’électorat d’être au courant des méthodes de vote à sa disposition; comme à chaque année, il nous est possible de placer nos choix directement sur le site de NBA.com, mais d’autres tactiques des années précédentes ont été remplacées.

Notamment, Twitter devient maintenant l’une des façons les plus simples de faire valoir nos sélections, tout en les partageant avec autrui. Il ne suffit que de se servir du hashtag #NBAAllStar, puis d’un deuxième contenant le prénom et le nom du joueur à qui nous souhaitons allouer notre vote. Vous pourrez aussi identifier directement le joueur par son pseudonyme Twitter, précédé d’un @.

La troisième et dernière méthode implique l’application mobile officielle de la NBA. Cette dernière est truffée d’une panoplie de statistiques, résultats, contenu vidéo, écrit et audio, ainsi que plusieurs fonctionnalités intéressantes. Elle vaut le détour et le téléchargement. De plus, c’est un chemin fiable et aisé pour faire entendre votre voix dans le cadre du scrutin pour le Match des étoiles, tout comme c’est le cas sur le site internet de la ligue.

Au quotidien, ce sont 10 noms pour lesquels vous pouvez voter – à partir d’aujourd’hui, le 28 janvier 2021 – par le biais de chacune des trois méthodes décrites ci-haut; c’est donc un total de 30 joueurs par jour auxquels vous êtes en mesure d’accorder votre voix.

Cependant, sélectionnez judicieusement et considérez que nous n’avons complété qu’environ un quart du calendrier régulier, jusqu’à présent.

Les méritants

Comme il en est aussi coutume, chaque saison, l’accumulation des votes des partisans n’a d’effet que sur les sélections des 10 partants, et pour seulement 50% de ce résultat. L’autre moitié de l’équation est complétée par les médias, les entraîneurs et les joueurs. Ensuite, c’est l’entraîneur-chef désigné de chacune des deux formations qui sélectionne les réservistes.

Voilà une raison de plus de faire preuve de discernement. Non, malheureusement, ni Tacko Fall ni Alex Caruso n’enfilera de maillot d’All-Star dans les prochains mois.

Consultez tout de même les titulaires méritants logiques pour les deux conférences de la NBA, selon leurs statistiques actuelles personnelles.

Prédiction des titulaires au Match des étoiles 2020-2021

OUEST / EST

  • Stephen Curry, PG
  • Luka Doncic, G/F
  • LeBron James, F
  • Kawhi Leonard, F
  • Nikola Jokic, C
  • Bradley Beal, SG
  • Zach LaVine, SG
  • Kevin Durant, F
  • Giannis Antetokounmpo, F
  • Joel Embiid, C

Cette liste pourrait aussi très bien permuter quelques noms pour ceux de Damian Lillard, Donovan Mitchell, Paul George ou Anthony Davis à l’Ouest; et Kyrie Irving, James Harden, Jaylen Brown, Jayson Tatum ou Trae Young à l’Est. Or, ce topo représente relativement bien quels athlètes ont le plus marqué le circuit cette année par leurs performances supérieures.

Sur les bancs, il y a encore un nombre de places limité, certes, mais il y a aussi là une opportunité pour certains joueurs d’y mériter leur siège pour la toute première fois en carrière. C’est le cas pour Jaylen Brown des Celtics et Zach LaVine des Bulls qui ont tous deux été resplendissants cette année, amassant plus de 27 points par rencontre, en 17 apparitions chacun, avec un rendement de la ligne de 3 points supérieur à 40%.

Le binôme de shooting guards mérite une mention au sein de l’effectif de l’Est, mais ils ne sont pas les seuls à s’être amélioré de la sorte en 2020-2021; Jerami Grant des Pistons et Collin Sexton des Cavaliers ont tous deux connu des bonds significatifs en termes de statistiques et de rôle. Ils sont d’ailleurs dans la course au titre de MIP, ainsi que des candidats intéressants pour un tout premier honneur All-Star.

Gordon Hayward a aussi bien fait à la tête des Hornets depuis son arrivée à Charlotte et pourrait très bien se tirer une bûche chez le club étoile de l’Est, tout comme Bam Adebayo, Nikola Vucevic, Domantas Sabonis, Tobias Harris et même Malcolm Brogdon. Les partisans des Cavs voudront certainement voir Andre Drummond les représenter, alors que ceux des Raptors accorderont plutôt leurs votes à Pascal Siakam, Kyle Lowry et… Chris Boucher, qui sait?

Du côté opposé du tableau, le même problème est présent : il y a trop de joueurs digne de l’honneur pour trop peu de places disponibles.

CJ McCollum a simplement été sensationnel tout au long de cette jeune campagne pour les Trail Blazers – avec des moyennes de 26.7 points et 5 passes décisives par match – mais le pauvre acolyte de Dame n’aura probablement pas de chance encore cette année. L’arrière risque d’être ignoré à nouveau.

Quelques jeunes guards qui mènent les clubs de la conférence de l’Ouest pourraient subir le même traitement et passer sous le radar lorsque viendront les résultats de vote : Jamal Murray, Devin Booker, Ja Morant, Shai Gilgeous-Alexander, De’Aaron Fox et peut-être même D’Angelo Russell sont tous dignes d’une étiquette All-Star, pour une raison ou une autre. Cependant, seulement deux ou trois d’entre eux obtiendront leur billet pour Indianapolis (si le match a lieu)*.

Toujours dans l’Ouest, il y a aussi quelques nouveaux visages qui ont le potentiel de faire leur première apparition aux festivités All-Star. Il s’agit, entre autres, de Zion Williamson, Christian Wood, Kristaps Porzingis et Andrew Wiggins, voire même Malik Beasley des Timberwolves.

Sans doute, les noms de Brandon Ingram, DeMar DeRozan, Chris Paul et possiblement John Wall seront mentionnés dans la conversation.

*Quant à la tenue de ce fameux combat entre superstars, le tout est toujours nébuleux, tandis que les négociations continuent entre l’Association des joueurs (NBPA) et le camp d’Adam Silver.

Shams Charania de The Athletic a rapporté mercredi qu’un Match des étoiles est toujours incertain, mais que s’il devait avoir lieu, la ville d’Indianapolis jouerait le rôle d’hôte comme c’était d’abord prévu. Aussi, Charania a précisé que les votes ne seraient pas en vain s’il advenait que l’événement soit annulé car les joueurs seront quand même reconnus comme All-Stars.

Nous en aurons plus sur le dossier alors qu’il se développe. D’ici là, à vous de faire entendre votre voix, vous avez jusqu’au 15 février.

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 674