Jimmy Butler signe son retour au jeu d’une performance de 30 points

Un vent de fraîcheur souffle maintenant dans les voiles du Heat de Miami, qui a dû manœuvrer sans les services de son leader Jimmy Butler lors de ses 10 derniers engagements. Heureusement, la période de quarantaine individuelle que lui a imposée la ligue par ses mesures sanitaires en réponse à la Covid-19 est terminée, et Butler a annoncé son retour avec une excellente prestation sur tous les plans, dans la victoire des siens. Les hommes d’Erik Spoelstra, vêtus de leurs flamboyants uniformes Vice City, survivent à l’assaut des Kings derrière les 30 points, 7 rebonds et 8 assistances de Jimmy Buckets.

South Beach tient bon au American Airlines Arena et vainc les Kings 104-105.

Malgré le nouveau gain d’ajouté à une fiche de parcours de 6-12, l’adversaire a donné du fil à retordre à cette formation du Heat qui peine à trouver son rythme après environ un quart de complété au calendrier régulier. Les jeunes Kings, notamment le trio de DeAaron Fox, Marvin Bagley et Buddy Hield, voulaient poursuivre sur leur séquence victorieuse après le revers infligé aux Raptors vendredi, qui suivait deux autres victoires.

Entre autres, c’est Fox qui a donné la frousse à Miami au 4e quart en menant Sacramento vers une récolte de 27 points en 12 minutes, contre une réponse de seulement 21. Il y récolte personnellement 15 points pour un total de 30. Les visiteurs se sont momentanément emparé de la priorité vers les dernières secondes de la soirée, mais Jimmy ne souhaitait pas laisser son retour être teinté d’une défaite.

Tel un chef d’orchestre, le numéro 22 du Heat a distribué 8 passes décisives en manufacturant aussi bien pour lui-même que pour autrui ce soir, le tout dans le cadre de sa meilleure performance globale de cette jeune saison.

Au passage, il a aussi atteint le prestigieux plafond des 10 000 points d’enregistrés en carrière, tout en franchissant celui des 3000 rebonds totaux.

À la suite de cette victoire in extremis, l’All-Star désirait justement rappeler l’aspect toujours très jeune de cette campagne. Certes, il y a du pain sur la planche pour cette équipe finaliste en 2020, mais Jimmy a confiance en ses hommes.

« We can do this, we can turn this around. […] We got this. »

Butler y croit. « Nous pouvons le faire, nous pouvons renverser la situation. » avait-il à dire tout juste après ses 33 éreintantes minutes d’activité. Autant la fatigue était apparente sur le visage du vétéran, autant la détermination était évidente dans ses propos.

Avec Jimmy Butler, Tyler Herro, Bam Adebayo, Duncan Robinson, Kendrick Nunn et bientôt Goran Dragic tous en uniforme pour Erik Spoelstra, le Heat de Miami ne devrait pas prendre trop de temps avant d’enfiler les victoires.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 985