LaMelo Ball s’impose face aux Bucks

La famille Ball a connu un très bon week-end dans la NBA. Vendredi soir, Lonzo Ball a enregistré 27 points et 8 passes décisives dans une victoire convaincante de La Nouvelle-Orléans face à Milwaukee. Samedi, LaMelo Ball a suivi les pas de son grand frère en menant les Hornets vers un gain contre les mêmes puissants Bucks. La recrue a marqué 27 points, un sommet en carrière, avec une efficacité hors pair. 

Avant sa performance impressionnante face à Giannis et compagnie, le 3e choix du repêchage se trouvait déjà en tête dans la course pour le titre de recrue de l’année. Il n’a donc fait que creuser l’écart entre lui et les autres finalistes potentiels hier soir.

En 31 minutes de temps de jeu, le jeune homme de 19 ans a terminé la partie avec de loin le meilleur différentiel de son équipe, soit +37. Son impact s’est fait ressentir des deux côtés du terrain. Le guard a réussi à voler la balle des mains de ses adversaires à deux reprises dans les dernières minutes du 4e quart. Dans l’entièreté de l’affrontement, il a récolté quatre interceptions. 

Bien qu’il ne soit pas reconnu pour sa défense, le basketteur mesurant 6 pieds 7 pouces a démontré aux sceptiques qu’il pouvait laisser sa marque dans cet aspect du jeu en y mettant de l’effort.

Plus agressif qu’à son habitude, LaMelo a pénétré dans la raquette de nombreuses fois. Il est plutôt mince, mais sa capacité à finir près du panier est très impressionnante. Son style de jeu axé sur les attaques à l’intérieur dans la rencontre face aux Bucks lui a valu plusieurs opportunités à la ligne de lancers francs, ou il a réussi toutes ses tentatives (9-9). Dans l’ensemble, son efficacité était simplement impeccable (8 sur 10 du terrain et 2 sur 3 derrière la ligne de trois points).

Une place dans l’alignement partant?

Samedi, Ball a continué de garder ses coéquipiers impliqués en enregistrant 9 passes décisives. Depuis le début de la saison, son entraîneur-chef James Borrego a souvent critiqué le numéro 2 pour sa mauvaise gestion de balle. Toutefois, contre Milwaukee, l’ancien membre des Illawara Hawks a seulement perdu la balle une fois, et ce, dans les dernières secondes de la rencontre.

Terry Rozier pourrait s’absenter pendant quelques matchs avec une blessure à la cheville. Il est donc fort probable que Borrego décide enfin d’insérer LaMelo dans l’alignement partant. Même s’il demeure sur le banc, Ball aura sans doute un rôle plus important dû à l’absence de Scary Terry.

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 185