Radar ROTY: Semaine #6

Chaque semaine, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. LaMelo Ball (Hornets)

12.2 PTS / 6.1 AST / 5.9 REB / 1.5 STL

Chaque fois que LaMelo semble perdre son élan, il revient encore meilleur. La jeune sensation des Hornets avait vu son temps de jeu réduit à 21 minutes dans deux matchs consécutifs en raison de ses problèmes de revirements et il a rebondi avec sa performance la plus productive cette saison : 27 PTS, 9 AST, 5 REB et 4 STL samedi soir face aux Bucks. Certes, la cuvée de recrues ne manque pas de talent, mais LaMelo Ball est dans une classe à part.

2. Tyrese Haliburton (Kings)

11.0 PTS / 5.4 AST / 3.4 REB / 41.7 3PT%

Haliburton a vu ses totaux de points baisser depuis quelque temps mais détrompez-vous : il est, malgré tout, de plus en plus utile à son équipe. En effet, la recrue des Kings se maintient parmi les meilleurs distributeurs de ballon de sa cuvée, et ce, tout en démontrant une améliorant constante en tant que garde off-ball, développant un arsenal digne des meilleurs 3-and-D de son âge. Bref, les Kings sont plus compétitifs que prévu cette saison et si vous voulez mon avis, Haliburton y est pour beaucoup malgré ses statistiques qui n’ont rien de très excitant.

3. James Wiseman (Warriors)

12.2 PTS / 6.1 REB / 1.3 BLK / 50.0 FG%

Les Warriors prônent l’approche patiente avec Wiseman, lui qui a été relégué à un rôle sur la seconde unité. Sa place dans le top 3 de cette liste est donc en danger mais pour l’instant, la constance de Wiseman depuis le début de la saison, de même que son efficacité dans un rôle diminué (11 PTS et 9 REB en 17 minutes samedi) lui donnent une longueur d’avance sur Immanuel Quickley.

4. Immanuel Quickley (Knicks)

12.4 PTS / 2.5 AST / 2.2 REB / 41.1 FG%

En parlant du loup, Immanuel Quickley poursuit sur sa lancée incroyable depuis deux semaines, accumulant les performances du plus de 20 points (3 à ses 4 derniers matchs) malgré son rôle de 6e homme. Quickley est un marqueur hors-pairs et risque de devenir l’un des meilleurs joueurs offensifs de sa cuvée, mais il doit améliorer sa défensive et devenir plus constant s’il souhaite aspirer au titre de Recrue par excellence.

5. Anthony Edwards (Timberwolves)

13.6 PTS / 3.0 REB / 1.8 AST / 82.9 FT%

Après plusieurs semaines difficiles, le 1er choix du dernier repêchage repointe son nez dans la course. En effet, Edwards a beaucoup plus de temps de jeu récemment et il semble déterminé à profiter de cette opportunité. Le jeune homme de 19 ans a maintenant marqué 15 points ou plus dans chacun de ses 5 derniers matchs, lui qui trône au sommet des recrues pour le nombre de points marqués cette saison. La clé pour Edwards est de rester efficace comme il l’a été hier avec aucun revirement et 60% d’efficacité du terrain, deux facteurs qui ont poussé Edwards vers le bas de cette liste depuis le début de la saison.

Dans la course : Patrick Williams (Bulls), Cole Anthony (Magic), Xavier Tillman (Grizzlies).

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 556