Top 5 : les meilleurs joueurs de 21 ans et moins

À l’ère du one-and-done, la plupart des meilleurs talents au monde arrivent dans la NBA à 19 ou 20 ans. Autrement dit, ceux qui s’imposent dès leur arrivée ont l’opportunité de devenir des joueurs d’impact dans la meilleure ligue de basketball au monde avant même d’atteindre la majorité civile (21 ans) aux États-Unis. Bref, il est facile d’oublier comment certains de nos joueurs favoris sont jeunes et voici donc un top 5 mettant la relève en vedette.

5. RJ Barrett (Knicks)

Le Canadien a été fortement critiqué pour son inefficacité lors de sa saison recrue et bien qu’il ait encore beaucoup de travail à faire en termes de maximisation des possessions, Barrett a pris un pas en avant cette année avec en moyenne 18.0 points par match sur 43.1% d’efficacité du terrain. Le joueur de 20 ans a baissé ses totaux de revirements tout en améliorant son efficacité sur les tirs à 2 points, mais il devra réussir plus que 28.4% de ses tirs à trois points s’il souhaite devenir l’espoir que les Knicks espéraient repêcher au 2e rang du repêchage de 2019.

4. Jaren Jackson Jr. (Grizzlies)

JJJ n’a pas encore frôlé le terrain en 2021 en raison d’une opération pendant la saison morte, mais n’oublions pas à quel point le big man de 21 ans est un talent prometteur. En plus d’être un des meilleurs joueurs défensifs de son âge, Jackson a beaucoup à offrir du côté offensif du terrain grâce à ses qualités athlétiques hors-pairs et à son habileté à étirer le terrain (38.4 3PT% en carrière). Jackson risque de revenir au jeu bientôt et son retour devrait rappeler à tout le monde comment les Grizzlies ont bien visé en le repêchant 4e au total en 2018.

3. Ja Morant (Grizzlies)

Chose certaine, l’avenir des Grizzlies est entre bonnes mains avec deux des cinq meilleurs joueurs de 21 ans ou moins dans la NBA. En effet, Morant est encore plus prometteur que son coéquipier Jaren Jackson et, surtout, ses forces son complémentaires à celles de JJJ : outre Luka Doncic, Ja Morant est probablement le meilleur passeur de 21 ans ou moins dans toute la NBA, lui qui a cumulé en moyenne 7.3 assistances par match comme recrue et 7.7 cette saison. Tout comme RJ Barrett, Ja Morant devra améliorer son efficacité à 3 points s’il souhaite atteindre le prochain niveau, mais le reste de sa production offensive est pratiquement irréprochable pour un jeune garde de 21 ans et 175 livres.

2. Zion Williamson (Pelicans)

Le phénomène Zion Williamson est à la hauteur des attentes jusqu’à maintenant et considérant la hauteur de ces attentes, cette phrase en dit long. En effet, Zion arrivait dans la NBA avec une réputation aussi grande que ses 6 pieds 7 pouces, étant sous la loupe depuis son tout jeune âge. Le 1er choix du repêchage de 2019 a livré la marchandise lors de sa saison recrue et pour ceux qui pointaient la faible taille de l’échantillon, cet argument est de moins en moins fort alors que Zion continue d’être rien de moins que dominant à sa deuxième année. Bref, une grande carrière attend le jeune colosse si sa santé le lui permet.

1. Luka Doncic (Mavericks)

Aucune surprise ici et nul besoin de justifier la place de Doncic au 1er rang de cette liste, c’est pourquoi je vous laisse avec une simple affirmation : aucun joueur n’aurait dû être sélectionné avant Luka lors du repêchage de 2018, point final.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 556