Conseil Vidéo : Luguentz Dort est bien plus qu’un défenseur

Chaque jour, AlleyOop360 parcourt YouTube à la recherche de vidéos intéressantes à partager aux amateurs de basketball. Nous souhaitons ainsi mettre en valeur le travail acharné de créateurs de contenu talentueux, vous partager des souvenirs de la NBA et vous instruire sur le jeu actuel.

La fièvre Luguentz Dort ne fait pas sentir ses impacts qu’au Québec, c’est l’univers NBA en entier qui est maintenant au courant de l’étendue des talents du jeune Montréalais de 21 ans. Kevin O’Connor du média américain The Ringer est déjà un fervent et très vocal amateur de la défensive de niveau élite que déploie Dort à tous les soirs, mais le journaliste voulait cette fois-ci s’attarder à l’aspect offensif de son jeu. Il le fait dans le cadre d’une hautement intéressante vidéo qui regorge d’informations pertinentes.

Si on se fie aux points importants soulevés par l’analyse de O’Connor, il est rapidement évident que Lu n’est pas un athlète unidimensionnel; Dort n’est pas seulement qu’un atout défensif pour le Thunder d’Oklahoma City, loin de là.

En réalité, le numéro 5 du Thunder présente un profond arsenal offensif dont il se sert chaque engagement, avec un rendement impressionnant. En écoutant la vidéo, il est d’ailleurs évident que le Québécois a connu une amélioration fulgurante depuis son séjour d’une campagne chez les Sun Devils d’Arizona State, en Division I (conférence du Pac-12).

La progression qu’a démontré Luguentz est en fait phénoménale. Il sait maintenant marquer aux trois niveaux, c’est à dire à l’aide de percées au panier, de la ligne de 3 points – d’où il tire avec une efficacité de 37% cette année, en presque six tentatives par rencontre – en plus de pouvoir décocher un peu de la mi-distance. Ce sont toutes des choses qui ne pouvaient pas être dites de notre produit d’ici, lorsqu’il a d’abord été ignoré au repêchage de 2019.

Ses 11.8 PTS par match témoignent à eux seuls de la croissance de Dort, qui n’en récoltait qu’en moyenne 6.8 au fil de la dernière saison. De plus, il s’est mérité la confiance de son entraîneur-chef Mark Daigneault en obtenant le poste de shooting guard partant à chacune de ses 20 apparitions en uniforme du Thunder. Ce n’est pas par chance; Lu s’est mérité ses 28 minutes de temps de jeu moyennes par sa ténacité, sa constance et son travail acharné.

Le coach d’OKC a également lancé quelques fleurs à son protégé, plus tôt en 2021, lui qui était tout aussi impressionné que nous en constatant l’amélioration de l’arrière de 6 pieds 4 pouces.

« La maturité et le professionnalisme qu’il (Luguentz) a à offrir sont hors du commun. Son amélioration en tant que joueur transcende son tir extérieur. »

Mark Daigneault

Comme les jeunes athlètes de Dynastie Basketball pourraient vous l’affirmer, Luguentz Dort représente et incarne à merveille la mentalité « underdog » qu’ont en grande partie les basketteurs montréalais. Maintenant, ça fait du bien de savoir que cette dernière est graduellement reconnue au niveau international.

Dort est peut-être déjà l’un des meilleurs défenseurs périphériques du circuit, mais il est bien plus qu’un simple stoppeur de ballon; c’est un marqueur doué, un bon passeur, un excellent coéquipier, un jeune homme travaillant, un professionnel dévoué, mais avant tout, un Québécois fier. Le futur réserve de grandes choses pour Luguentz Dort.

Bon visionnement :

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 677