Radar ROTY : Semaine #7

Chaque semaine, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. LaMelo Ball (Hornets)

13.3 PTS / 6.0 AST / 5.9 REB / 43.6 FG% / 1.4 STL

LaMelo est-il rattrapable dans cette course? Très peu probable. Le joueur recrue des Hornets continue d’accumuler les performances digne d’une véritable étoile de la ligue, et ce, à seulement 19 ans. En effet, Ball a connu son match le plus productif de la saison la semaine dernière avec 34 points et 8 assistances contre le Jazz. LaMelo a également commis un seul revirement à ses deux derniers matchs après en avoir causé six dans la partie précédente, comme quoi le jeune apprend de ses erreurs.

2. Tyrese Haliburton (Kings)

11.9 PTS / 5.4 AST / 3.7 REB / 48.7 FG% / 1.2 STL

La recrue des Kings fait tout en son possible pour garder cette course relativement serrée et malgré l’écart considérable qui le sépare de LaMelo Ball, Haliburton n’a pas à rougir des ses performances. Contrairement à Ball, Wiseman et Edwards, Haliburton n’a pas été sélectionné dans le top 10 du repêchage et pourtant, il est potentiellement le joueur le plus utile à son équipe parmi les recrues. Le garde de 20 ans joue un rôle important comme 6e homme des Kings, qui en surprennent plusieurs avec une fiche de 12 victoires et 11 défaites. Bref, Haliburton est un joueur efficace, un gagnant et son apport n’est pas négligeable à Sacramento.

3. James Wiseman (Warriors)

12.2 PTS / 6.1 REB / 0.7 AST / 50.3 FG% / 1.3 BLK

Wiseman est sur la touche en raison d’une blessure au poignet et n’a pas joué depuis le 30 janvier, c’est pourquoi il mérite le bénéfice du doute pour l’instant malgré la récente poussée d’Anthony Edwards. Le centre des Warriors devra toutefois revenir en force le plus vite possible alors qu’Edwards, lui, commence à s’insérer dans la course.

4. Anthony Edwards (Timberwolves)

13.7 PTS / 3.3 REB / 2.1 AST / 37.5 FG% / 0.7 STL

Tel que mentionné dans le dernier paragraphe, Anthony Edwards remonte la pente depuis quelques semaines, lui qui a enfin obtenu une place dans l’alignement partant des T-Wolves. Depuis le 23 janvier, Edwards marque en moyenne 16.8 points par match et, surtout, commet beaucoup moins de revirement avec seulement deux à ses 5 derniers matchs. S’il peut garder ce rythme, le 1er choix du dernier repêchage devrait grimper cette liste rapidement au cours des prochaines semaines.

5. Immanuel Quickley (Knicks)

12.0 PTS / 2.7 AST / 2.3 REB / 41.0 FG% / 0.4 STL

Immanuel Quickley a étrangement vu son temps de jeu baisser sous la barre des 20 minutes depuis quelques matchs et évidemment, sa production a considérablement chuté. Le tireur d’élite des Knicks devra trouver le moyen de gagner la confiance de son entraîneur en s’améliorant défensivement, mais reste parmi les meilleures recrues d’un point de vue statistique alors que ses 12.0 points par match le placent au 4e rang chez les joueurs de première année.

Dans la course : Patrick Williams (Bulls), Cole Anthony (Magic).

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 556