Kevin Garnett pense que la NBA d’aujourd’hui n’est pas faite pour les anciens joueurs

Selon Kevin Garnett, les joueurs de la NBA d’il y a 20 ans auraient de la difficulté à subsister dans la NBA d’aujourd’hui. Dotée d’un rythme assez rapide, d’une offensive favorisée par le système de fautes et d’un jeu extrêmement axé sur les tirs du périmètre, elle n’est tout simplement plus faite pour le joueur d’autrefois.

Le fait que le style de jeu d’un sport professionnel s’adapte à son époque est un concept bien compris, mais qui suscite tout de même énormément de débats auxquels la réponse est entièrement subjective. Lundi, en qualifiant la ligue de plus créative, compétitive et saucy au New York Times, Garnett a défié la norme.

Qu’est-ce que ça veut dire, défier la norme dans un contexte pareil? Ça signifie qu’à l’habitude, les anciens joueurs vantent les mérites de leur propre génération, au dépourvu des plus jeunes. Et pourtant, les propos de celui qui a joué dans la NBA de 1995 à 2016 sont diamétralement opposés à cette « coutume ».

« Je veux que tu montes sur un terrain, que tu sprintes jusqu’au coin, que tu t’arrêtes sur une passe, et que tu tires un trois points. Je veux que tu en fasses 10 comme ça. Ensuite, je veux que tu te concentres sur à quel point tu es fatigué. Parce que les joueurs [d’aujourd’hui] font ça pendant 48 minutes. Je ne pense pas que les gars d’il y a 20 ans pourraient jouer comme ça. »

– Kevin Garnett

L’ancienne vedette des Timberwolves et des Celtics indique également que la manière de défendre aujourd’hui rend la tâche bien plus ardue aux défensives. On ne peut plus utiliser nos mains pour retenir le joueur avec le ballon, alors que c’était le cas auparavant. Ça a son importance.

« Tu t’imagines de garder Michael Jordan sans tes mains? Non. Le fait que tu ne puisses plus toucher les joueurs donne aux attaquants tellement de flexibilité. Les défenseurs doivent prendre des angles et des trucs comme ça. Mais si tu as de la créativité et de l’ambition, tu peux être un excellent joueur offensif dans cette ligue. »

– Kevin Garnett

Mentionnant au passage des joueurs comme Dirk Nowitzki, Stephen Curry, Nikola Jokic, Klay Thompson et Damian Lillard – qui ont selon lui tous influencé la manière de jouer au basket aujourd’hui, Garnett complimente les registres offensifs des joueurs actuels et questionne la capacité de ceux de sa génération à survivre dans une jungle pareille.

Sans affirmer que le niveau actuel est meilleur que ce qu’il était il y a 20 ans, Garnett indique explicitement que selon lui, il serait compliqué pour plusieurs athlètes de son temps de se démarquer comme ils l’auraient fait dans les années 1990 ou 2000.

On a été habitué à des anciennes étoiles qui se vantent de l’excellence de leur époque, donc d’entendre un point de vue pareil est pour le moins rafraîchissant.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 639