Ray Allen refuse de reconnaître Steph Curry comme meilleur tireur à 3 points de tous les temps

Qui de mieux pour juger les habiletés à décocher de l’extérieur d’autrui que le plus prolifique tireur d’élite de tous les temps? Ray Allen détient toujours le record du plus grand nombre de tirs de 3 points d’enregistrés au fil d’une même carrière dans la NBA, avec 2973. Alors que Stephen Curry des Warriors de Golden State (2626) s’approche dangereusement de cette première place, Allen croyait opportun de s’adonner à un exercice de comparaison, afin de déterminer quel homme peut se mériter l’honneur de meilleur tireur à 3 points de l’histoire.

alleyoop360.com-ray-allen-refuse-de-reconnaitre-steph-curry-comme-meilleur-tireur-a-3-points-de-tous-les-temps-2021-02-13_15-29-02_116215
Jesse D. Garrabrant – NBAE

La scène que raconte la photo ci-haute implique beaucoup plus que ce que le cliché peut d’abord laisser paraître. En fait, cette bombe qu’a décoché in extremis le shooting guard élite en question – alors avec le Heat de Miami, à l’été 2013 – aura finalement été la clé qui déverrouillera le deuxième championnat que LeBron James obtiendra dans sa carrière, et le deuxième du Heat de Miami, depuis 2006.

Historique, ce 3 points d’une envergure inexplicable a, certes, propulsé Ray Allen et le Heat vers une victoire face aux redoutables Spurs de l’époque, mais a aussi conséquemment hissé le franc tireur au tout premier échelon de la hiérarchie des meilleurs spécialistes de la ligne extérieure – du moins, aux yeux de la majorité.

À ce moment-là, Kyle Korver, Jason Terry, Dirk Nowitzki, Steve Nash, Larry Bird et plusieurs autres étaient tous des noms qui ressortaient lorsqu’une telle conversation avait lieu, mais aucun ne se démarquait comme le faisaient Ray Allen et Reggie Miller, son prédécesseur.

Les deux têtes d’affiche de cette course au meilleur tireur du centre-ville se sont peut-être arraché le grand honneur pendant plusieurs années, mais avec à sa longévité, ses faits d’arme impressionnants et certainement grâce aux stratagèmes plus périphériques de son époque, Allen a éventuellement pris le dessus.

Or, voilà maintenant que Ray-Ray accorde son vote à son rival des années 1990. Selon Allen, ni Steph Curry, ni lui-même, ne peuvent être dignes du titre de GOAT de la ligne à 3 points.

« Oui, Reggie [est le GOAT du 3 points] en raison de la façon dont il jouait à ce jeu. » avait à dire l’homme retraité en entrevue avec CBS Sports. « Évidemment, j’ai incorporé beaucoup de son identité dans mes façons de faire. Il étant le porte-étendard. Sans lui, nous n’avions pas de formule pour avancer. C’est mon point de vue, puisque ça m’a permis de faire ce que j’étais capable de faire. »

En quelques sortes, Allen avoue de l’ancien Pacer qu’il a tracé le chemin pour d’autres spécialistes du périmètre qui le succèderaient. En ce sens, Reggie, troisième de tous les temps à titre de 3 points totaux (2560) derrière Curry et Allen, a changé la façon dont on jouait au basketball, au niveau professionnel, puis ensuite à tous les paliers.

Cependant, il n’est pas seul à avoir œuvré ainsi, le numéro 30 des Warriors, surnommé la Human Torch, peut lui aussi se vanter d’avoir modifier les normes du sport. On peut en dire autant de lui puisque Stephen Curry a modernisé les approches de ses deux prédécesseurs, en faisant du lancer extérieur l’arme principale d’une dynastie en entier, donnant lieu à trois championnats, deux titres de MVP et de multiples records et exploits.

Au fil des dernières années, Chef Curry a éclipsé tous les records de vitesse atteignant le plateau de 2626 paniers à 3 points convertis en seulement 725 matchs, le tout avec un rendement de 43.5% en carrière. D’ailleurs, Curry a récemment devancé Reggie pour trôner en 2e place de cette liste, mais l’a fait en 674 rencontres de moins que son homologue.

Également, la dominance du Baby-faced Assassin est encore d’actualité; il mène le circuit au chapitre des 3 points totaux cette année avec un incroyable 131. Derrière lui suivent Buddy Hield (99), Damian Lillard (95), Joe Harris (89), Zach LaVine (89), Malik Beasley (86) et Terry Rozier (86).

Lorsque le vétéran de 32 ans – qui maintient toujours une ahurissante moyenne d’environ 30 points par soir, à ce jour – aura surpassé le grand Ray Allen, alors peut-être que ce dernier admettra le statut de GOAT qui revient indéniablement à Steph Curry. Plus que 347 à récolter…

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 674