Julius Randle continue de dominer à New York

Julius Randle a connu l’une des meilleures performances de la soirée de lundi, en inscrivant un total de 44 points contre les Hawks d’Atlanta. Ce match renforce ainsi sa candidature en vue du Match des étoiles et solidifie son image en tant que visage de l’équipe new-yorkaise.

Le power forward de 26 ans s’impose comme le meneur d’une équipe qui remonte tranquillement les échelons, en 2020-2021. Et en ajoutant 9 rebonds et 5 passes décisives à sa respectable récolte de points dans une victoire de 123-112, c’est exactement dans cette optique qu’il travaille.

Dans le camp adverse, six joueurs ont ont atteint les deux chiffres en termes de points. Trae Young (23 PTS, 3 REB, 8 AST), John Collins (19 PTS, 4 REB) et Clint Capela (15 PTS, 18 REB) se sont particulièrement démarqués du lot, mais n’ont pas réussi à défaire les Knicks à l’étranger.

Randle possède des moyennes de 23.1 PTS, 11.0 REB et 5.6 AST pour la saison actuelle, et tient actuellement le huitième échelon des voix All-Star pour les forwards dans l’Est. Il ne sera pas intégré dans l’alignement via le vote populaire, mais pourrait mériter sa place par l’entremise des entraîneurs.

« S’il n’est pas un All-Star, c’est un problème. »

– Les joueurs des Knicks, sur Julius Rangdle

Il s’agit d’une 14e victoire en 29 rencontres pour la troupe de Tom Thibodeau, qui tient actuellement le sixième rang au classement dans la conférence de l’Est. Ayant récemment fait l’acquisition de Derrick Rose, les Knicks tentent clairement de se tailler une place dans le portrait des séries éliminatoires.

Ça ferait changement, considérant qu’ils n’ont pas mis la main sur une telle occasion depuis 2013.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 634