Quatre gains d’affilée enregistrés par les Raptors

Pour mener la charge des Raptors, Fred VanVleet et Pascal Siakam continuent de briller en amassant tous deux 23 points chacun dans une victoire importante – une quatrième consécutive – face aux 76ers de Philadelphie, dimanche soir, par la marque de 110-103.

En l’absence de Kyle Lowry (pouce), alors que Norman Powell connaissait une rare récession – quelque chose à la quelle les partisans des Raptors n’étaient pas habitués de voir au fil des dernières semaines – Siakam et VanVleet se sont levés devant la meilleure formation de l’Est, ainsi que Chris Boucher.

Le Montréalais a pris feu en fin de rencontre à partir du royaume des 3 points. Ce sont 11 de ses 17 points totaux qu’il a récolté au 4e quart et trois bombes extérieures pour amorcer le dernier engagement de la soirée ont permis une poussée de 15-8 pour Toronto, qui s’est emparé de la priorité pour de bon.

Hormis les 25 points et 17 rebonds du grand Joel Embiid, de l’autre côté, les Torontois ont fait du bon boulot sur le plan défensif pour contraindre le candidat au MVP à ne convertir seulement que 30% de toutes ses tentatives de tirs. À titre de rappel, JoJo venait tout juste de mettre 50 points contre les Bulls de Chicago, vendredi dernier.

Partiellement neutralisé, le centre étoile de Philadelphie ne tire qu’à 35% face à Toronto en deux rencontres, tandis qu’il convertit 55% de tous ses tirs face aux 28 autres concessions du circuit. Les Raptors semblent toujours être la chimère de Joel Embiid, même si Marc Gasol n’est plus là.

Il en demeure que Ben Simmons, lui, a connu l’un de ses meilleurs matchs offensifs de la saison, enregistrant 28 PTS, 9 REB et 5 AST, le tout sans être épaulé adéquatement par ses joueurs de rotation; personne d’autre ne marque plus de 13 points.

Les hommes de Doc Rivers ont d’ailleurs décoché avec un rendement médiocre au dernier quart, ne réussissant que 5 des 21 lancers tentés, pour 19 points. Résultat : une 4e défaite consécutive sur la route pour Philly.

Pour le We the North, sur les parquets « à domicile » du Amalie Arena, le véritable fait saillant de la soirée, outre l’explosion de fin de rencontre de Boucher, nous était présenté par Steady Freddy. Il solidifiait sa candidature pour le Match des étoiles hier, principalement en enfilant 13 points consécutifs dans une fenêtre de seulement 3 minutes, pour clore le 1er quart. Cette démonstration venant dans le cadre d’une séquence de 20-2 mettait de l’avant la meilleure version de Fred VanVleet que nous avions vu depuis un bon moment.

Impressionnant, considérant qu’il était jugé comme « injouable » (faute de taille) contre cette même concession des 76ers lors du deuxième tour d’activités des séries éliminatoires de 2019. Dans cette même série, Fred avait totalisé seulement 14 points à travers les sept joutes… hier soir, il en mettait 13 en 3 minutes.

En ce qui a trait à Chris Boucher, qui n’avait vu que 5 minutes de temps de jeu la première fois que ces deux clubs ont croisé le fer cette année, il a fait belle démonstration de son utilité cette fois-ci face à cette équipe typiquement plus grande. Nick Nurse a opté en majorité pour un frontcourt de taille, lui aussi, en offrant le rôle de 4 à Chris aux côtés d’Aron Baynes, au 5.

L’expérience a porté fruit : ils présentent une cote de +25 ensemble sur le terrain, dans le match. Crédit accordé, Baynes a également défendu Embiid avec brio, hier.

Le soleil brille maintenant à Tampa Bay, car les Raptors présentent une fiche gagnante pour la toute première fois de la campagne, et volent le 5e rang de la conférence aux Celtics, menaçant même de se tailler une place parmi le top 3 de l’Est. Les Torontois ne sont d’ailleurs qu’à 4 matchs de la première place qu’occupent les Sixers.

Nous sommes maintenant loins du pire bilan de la NBA – qui appartenait à ce club il y a six semaines – une série de 14 victoires pour seulement 7 défaites depuis l’horrible inauguration de saison des Raps a allumé une flamme au sein de l’équipe. Elle devrait encore briller pour un long moment à Tampa.

Voici ce qu’avaient à dire VanVleet et Nurse en conférence d’après-match :

Ailleurs dans l’association, hier soir :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 920