Jimmy Butler se lève en fin de match pour battre les Raptors

Contré pendant les trois premiers quarts, Jimmy Butler s’est chargé des Raptors lors des douze dernières minutes, mercredi, au American Airlines Center. Fort d’une performance de 27 PTS, 8 REB et 10 AST, Jimmy Buckets a mené le Heat de Miami vers une victoire importante des siens pour le classement dans l’Est, au compte de 116-108 sur les Raptors. Ces derniers subissent une deuxième défaite de suite après être revenu à la barre psychologique de .500.

1er quart

Le Heat débute les hostilités avec six points rapides, par l’entremise de leur tireur d’élite, Duncan Robinson. Malgré un bon départ à longue distance, Miami adapte sa stratégie pour attaquer le centre de la clé de manière efficace.

De retour au jeu après avoir manqué les quatre derniers matchs, Kyle Lowry s’improvise comme participant du concours de tirs de trois points. Assurant la réplique à Robinson (9 PTS, 3/4 FG) à ce chapitre, « North Philly’s Finest » débute sur les chapeaux de roue avec le tiers des points de son équipe.

Ses coéquipiers ne dérougissent pas, spécialement de l’extérieur de l’arc. Au total, 27 des 35 points des Torontois proviennent du centre-ville, avec l’aide des Anunoby, Boucher, Siakam et VanVleet. Un apport tout aussi important qu’efficace, alors que les visiteurs tirent à 64.3% du 3 points jusqu’à maintenant.

Les Torontois ont une mince avance de 35-32 après le premier quart.

2e quart

La fougue offensive des Raptors au premier quart se transpose difficilement au deuxième. En plus d’être refroidis derrière l’arc, les hommes de Nick Nurse doivent composer avec une défense tenace du Heat.

Il faut dire que la troupe d’Erik Spoelstra réussit à faire payer les erreurs de ses adversaires. En plus de provoquer huit revirements, le Heat a trouvé le moyen d’inscrire 16 points à la suite de ces pertes de ballon. Et quand ils ont le ballon, les locaux font flèche de tout bois, que ce soit de la part des partants ou des joueurs du banc. Même si Jimmy Butler ne mène pas la charge en attaque, Goran Drogic s’assurer de remplir ce rôle avec 13 points, un de moins que Robinson.

Le Heat est en contrôle 66-56 à la mi-match.

3e quart

On ignore ce que Nick Nurse a dit à ses hommes durant l’entracte, mais l’effet est immédiat chez les Raptors, qui inscrivent les 10 premiers points du quart pour niveler la marque à 66. Toutefois, un temps d’arrêt du Heat lui permet de reprendre ses esprits, lui qui reprend presque aussitôt une avance de huit points.

Même s’il n’a plus le panache qu’il avait avec les Warriors, Andre Iguodala est encore capable de faire mal aux Raptors avec quatre réussites du centre-ville en cinq occasions. Au total, le banc de la formation floridienne cumule 33 points… contre seulement 16 pour les Raps. Malgré tout, les représentants canadiens réussissent à demeurer à courte distance du Heat, grâce notamment à un tir hors d’équilibre de Fred VanVleet à la sirène.

La marque est de 85-92 Miami après 36 minutes.

4e quart

Les Torontois tentent par tous les moyens de combler l’écart, mais le Heat continue d’enfoncer panier important par-dessus panier important pour toujours garder une bonne avance. Sans être spectaculaire, Jimmy Butler a fait sentir sa présence en défensive en réalisant son troisième vol de la partie pour donner une avance de sept points aux siens avec cinq minutes à faire.

La vedette du Heat a littéralement transporté son équipe sur ses épaules en récoltant 12 des 14 derniers points de son équipe, en plus de récolter une passe sur les deux autres inscrits par Bam Adebayo. Une poussée cruciale étant donné le fait que les Raptors n’auront jamais été capables d’organiser une séquence offensive pour conserver leur chance de victoire.

De son côté, Pascal Siakam n’aura pas vu une seule seconde d’action durant le quatrième quart. En plus d’avoir accumulé quatre fautes, le Camerounais a complètement été invisible, lui qui n’a converti qu’un seul de ses six paniers en 24 minutes de jeu.

Le Heat l’emporte 116-108.

Joueurs du match :

Raptors : Kyle Lowry – 24 PTS, 7 REB, 8 AST, 9/13 FG

Heat : Jimmy Butler – 27 PTS, 8 REB, 10 AST, 3 STL

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 198