Un héros obscur pour les Nets

Cette saison, les Nets de Brooklyn se résument fort souvent aux prouesses de Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving. Dans leur victoire de 127-118 face à Sacramento, c’est Bruce Brown qui a permis à la troupe de Steve Nash de remporter un 7e match consécutif.

James Harden, qui a peaufiné son jeu depuis son arrivée dans la conférence de l’Est, a récolté un triple-double, mais c’est réellement la performance de Brown qui a été le fait saillant de la soirée. Il a lui-même eu de la difficulté à croire ce qu’il s’est produit.

Ses 29 points constituent un sommet en carrière pour le jeune homme de 24 ans natif de Boston. Il a réussi 11 de ses 13 tirs en 25 minutes sur le terrain, lui qui a obtenu son 16e départ cette saison en raison de l’absence de Kevin Durant. Précédemment, son plus haut total cette saison était de 19 points en janvier dernier face à OKC. Il sait pertinemment qu’il peut réussir ce genre de performance régulièrement, lui qui a abordé sa confiance en son tir après le match.

Depuis son entrée dans la ligue en 2018, il s’améliore constamment offensivement, avec un true shooting qui avoisine les 62% cette année. Ses statistiques par 100 possessions sont également à la hausse. Touchant un peu plus de 1.6 million de dollars cette année, c’est un contrat qui s’ajoute très bien dans une équipe comme les Nets qui possèdent de nombreux gros salaires. Pour avoir une équipe qui vise le championnat, des joueurs comme Brown doivent se lever de temps à autre pour offrir une performance spectaculaire comme il l’a fait hier soir.

Image par défaut
Alexis Goulet
Détenteur de la page sportive Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop Québec lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à devenir journaliste sportif, il fait ses premiers pas dans le monde du blog.
Publications: 876