10 vols de ballons : TJ McConnell brise toute une liste de records

Dans le cadre d’une victoire in extremis par la marque de 114-111 face aux Cavaliers de Cleveland (14-22), TJ McConnell des Pacers de l’Indiana (16-18) a écrit toute une page d’histoire en se démarquant de la compétition, mercredi soir, d’un point de vue défensif. Le meneur de jeu secondaire de la troupe des Hoosiers a récolté un total de 10 vols de ballons au fil du match, pour établir un nouveau record de franchise, et en briser quelques autres.

Le guard de 6 pieds 1 pouce s’est conséquemment hissé au statut de meilleur voleur de ballon de la NBA, après cette performance, en enregistrant une moyenne de 2.0 par rencontre. Avant la victoire, il figurait au deuxième échelon de cette hiérarchie, puis au troisième dans la catégorie des interceptions totales, derrière Nikola Jokic et Fred VanVleet.

Cette grimpe témoigne de l’ampleur de sa prestation défensive contre Cleveland, qu’il a ponctué comme il se devait d’un triple-double de 16 points, 13 passes décisives et 10 interceptions. Il a donc brisé le record de franchise pour le plus grand nombre de ballons volés en une partie, ainsi que celui de la NBA au chapitre du plus de vols en une seule demie, avec 9.

McConnell se trouvait d’ailleurs à deux interceptions près d’égaler le record de tous les temps pour une seule joute, établi en 1999 par Kendall Gill qui avait alors enregistré 11 larcins en une soirée. TJ rejoint donc Michael Jordan, Draymond Green, Lou Williams, Brandon Roy, Clyde Drexler, Fat Lever et sept autres joueurs à avoir atteint le plateau des 10 steals.

Hier marquait également la première occasion d’un triple-double complété avec des points, passes et vols depuis 1998 lorsque Mookie Blaylock a accompli le même fait d’armes. Il n’est donc pas faux d’affirmer que TJ McConnell se retrouve désormais en illustre compagnie dans les livres d’histoires de la NBA.

Peut-être que ses prouesses de défensive périphérique et en situation de plein terrain, ainsi que ses mains de ninja, lui vaudront une place parmi la conversation ayant trait aux potentiels membres des équipes All-Defensive de la NBA. Si le point guard de 28 ans conserve sa première place au sommet de la liste des meilleurs voleurs de ballons, alors il devra assurément être considéré.

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 718