Des Raptors à court de personnel défaits par Detroit

Dans une rencontre face à la pire formation de la conférence de l’Est, qui ne bénéficiait pas de son meilleur atout, Jerami Grant, les Raptors de Toronto avaient ce qu’il fallait pour vaincre les Pistons de Detroit et renouer avec leurs habitudes victorieuses, malgré leur propre manque de main-d’oeuvre. Cependant, les absences de Nick Nurse, cinq de ses entraîneurs, Pascal Siakam, Fred VanVleet, OG Anunoby, en plus de Patrick McCaw et Malachi Flynn, se sont dévoilées comme mortelles pour cette formation torontoise qui manquait cruellement de profondeur, hier soir.

À Tampa Bay, il était grand temps pour la pause du Match des étoiles d’offrir une dose de répit aux Raps.

En marge du fait que seulement quatre Raptors étaient parvenus à marquer le ballon lors de la première demie d’activités, les Torontois ne tiraient de l’arrière que par 9 points en rejoignant les vestiaires. En fait, un total de 40 des 60 points récoltés par les hôtes du match avaient été enregistrés par Kyle Lowry (17 PTS) et un Norman Powell enflammé (23 PTS) qui lui y est allé avec un rendement initial de 80%.

Aron Baynes et Terence Davis étaient les deux autres hommes à avoir ajouté des paniers au tableau, ils inscrivent 8 et 2 points, respectivement. À ce moment de la soirée, Sergio Scariolo – celui qui portait le chapeau d’entraîneur-chef pour la deuxième fois – a donc préféré se tourner vers d’autres membres de son banc écourté.

Alors que Yuta Watanabe décevait en tant que partant (0 PTS, 4 REB) et que TD2 peinait à manufacturer des possessions de qualité (6 PTS, 2/11 du terrain), Scariolo a trouvé sa production offensive en Chris Boucher (18 PTS, 8 REB, 2 BLK) et Matt Thomas (11 PTS, 2/3 du 3pts).

Or, quatre des joueurs restants parmi l’effectif des Raptors, ayant obtenu 10 minutes de temps de jeu ou plus, n’ont contribué avec aucun point pour soutenir l’effort de leur club. Yuta Watanabe (10 MIN), DeAndre’ Bembry (27 MIN), Stanley Johnson (17 MIN) et Paul Watson Jr. (18 MIN) sont les coupables.

La charge offensive est donc tombée entre les mains du meneur de l’équipe, ainsi que Norm, qui sont retournés à la maison avec 21 et 36 points, respectivement. Hormis les efforts des deux anciens du We the North, le tout a été en vain, lorsque Toronto s’est inclinée par la marque de 129-105.

Devant des triple-doubles de la part de Dennis Smith Jr. et Mason Plumlee, chez l’adversaire, Scariolo soutient que sa troupe aurait tout de même pu faire mieux.

« Pas d’excuses. Nous avions suffisamment de joueurs, entraîneurs pour avoir joué une meilleure partie que celle-ci. » – Sergio Scariolo

Les Pistons, œuvrant sous l’ancien coach des Raptors Dwane Casey, s’en sont donné à cœur joie contre cette équipe décimée par les protocoles sanitaires de la NBA. Smith (10 PTS, 12 REB, 11 AST, 3 STL) et Plumlee (14 PTS, 11 REB, 10 AST) ont peut-être eu le plus grand impact général, mais c’est Wayne Ellington qui a offert l’apport le plus intéressant pour les siens.

Le tireur d’élite de 33 ans a converti 8 de ses 11 tentatives de l’arche pour cumuler 25 points, tout en égalant son record personnel de 3 points en un seul match. À titre de note, le vétéran mettait en moyenne 2,5 tirs extérieurs par rencontre, avant mercredi soir.

Aussi, un total de 10 hommes des Pistons ont ajouté des points à la feuille de match, dans cette mission collective, c’est-à-dire tous ceux qui ont vu les parquets.

Certes, les Raptors de Tampa Bay n’ont pas déployé leur meilleure prestation, mais une performance aussi fluide de la part des opposants ne pouvait pas être prévue, non plus.

Heureusement, la trêve All-Star est finalement à nos portes et vient proposer une pause de 7 jours aux Raps, après laquelle l’effectif devrait être revenu à pleine capacité. Aucun joueur de la formation ne participera à quelconque activité lors de la soirée des étoiles, le 7 mars prochain, et il s’agit là peut-être d’une bénédiction.

Avant de pouvoir prendre des vacances, toutefois, Toronto devra se mesurer aux Celtics, ce soir à 19h00, toujours à court de personnel. Le prochain engagement des Raptors de Toronto n’aura ensuite lieu que le 11 mars, 19h30, face aux Hawks d’Atlanta.

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 722