Meilleurs marqueurs de l’histoire : Carmelo Anthony dépasse Hakeem Olajuwon

Samedi, Carmelo Anthony a dépassé Hakeem Olajuwon au sein de la liste des meilleurs marqueurs de l’histoire de la NBA et s’est ainsi emparé du 11e rang. Le vétéran a inscrit 26 points dans la victoire des Blazers face aux Timberwolves. 

Pendant ses 18 ans dans la ligue, Melo a enregistré un total de 26 955 points et il n’a pas encore fini. D’ici la fin de la saison régulière, le forward a de bonnes chances d’entrer dans le top 10 et même de monter jusqu’au 9e rang. Les deux prochains joueurs qu’il devra dépasser pour le faire sont Elvin Hayes (27 313 points) et Moses Malone (27 409).

S’il réussit à maintenir sa moyenne actuelle pour le reste de la campagne, qui est de 14.1 points par match, le numéro 00 va accomplir l’exploit d’ici le mois de mai. Pourvu qu’il ne rate pas de parties bien entendu.

Dans son entrevue d’après-match, Carmelo a exprimé à quel point il respectait Olajuwon.

« On sait tous ce que Hakeem a fait pour notre sport », a dit Anthony. « La marque qu’il a laissée sur ce jeu est énorme. »

Par ailleurs, le joueur des Blazers semble simplement reconnaissant d’être encore dans la NBA.

« Je suis juste content d’être là. C’est tout ce qui compte. J’ai la chance de continuer à jouer. Je suis encore là et je continue de grimper la liste des meilleurs marqueurs. »

L’histoire de Melo continue

À son apogée, Anthony était sans aucun doute l’un des meilleurs marqueurs à avoir mis les pieds sur un terrain de basketball. Aujourd’hui âgé de 36 ans, il continue de monter sur la liste des joueurs avec le plus de points grâce à sa longévité. De nombreux experts croyaient que sa carrière était terminée il y a un peu plus d’un an. Toutefois, l’athlète a prouvé aux sceptiques qu’ils avaient tort. Depuis sa signature avec le Portland, il connaît une véritable renaissance.

Avec les absences prolongées de Jusuf Nurkic et CJ McCollum, Carmelo profite pleinement des minutes supplémentaires que Terry Stotts lui accorde. Le New-Yorkais est en feu récemment. Au cours des cinq dernières rencontres qu’il a disputées, il maintient une moyenne de 21.2 points sur une efficacité impressionnante de 52.2 % de réussite au tir.

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 190