Un duel de Québécoises au premier tour du March Madness

Suite à l’annonce des joueurs québécois participant au March Madness, il ne faut pas oublier que le talent d’ici est également au rendez-vous du côté féminin dans la NCAA. Quelques Québécoises auront aussi la chance de danser à San Antonio dans quelques jours, alors que le tournoi féminin aura lieu au Texas cette année, tandis que les hommes joueront à Indianapolis. On aura d’ailleurs droit à un duel entre deux Québécoises au premier tour !

Sarah Te-Biasu (VCU)

Te-Biasu représente l’un des plus beaux produits québécois au basketball féminin. À sa première saison dans la NCAA, elle obtient déjà des moyennes impressionnantes. Avec 10.9 PTS par match et un pourcentage d’efficacité de la ligne de 3 points de 38%, la guard de 5 pieds 5 pouces tentera d’en mettre plein la vue face à Indiana au premier tour, lundi prochain. VCU s’est assuré une participation au tournoi en remportant le titre du Atlantic 10 et la Québécoise a dominé cette rencontre avec 19 points.

Kiandra Browne (Indiana)

Kiandra Browne complète ce duel du côté d’Indiana, et elle en est aussi à sa première saison dans la NCAA. Affichant des moyennes de 2.3 PTS et 1.7 REB en 8.9 minutes de jeu par soir, son rôle est un peu moins important que celui de Te-Biasu, mais lorsqu’elle obtient de bonnes minutes de jeu, elle performe. Elle a obtenu 12 points et 10 rebonds en 18 minutes face à l’université du Nebraska en décembre dernier. 

Maël Gilles (Rutgers)

Gilles est la plus expérimentée des trois joueuses, étant une senior qui dispute sa quatrième saison cette année. Ayant débuté l’entièreté de ses matchs cette saison, elle sera une pièce important de sa formation qui affrontera BYU lundi prochain. C’est sa dernière chance de se faire valoir, et elle aura l’opportunité de le faire sur la grande scène alors que sa troupe se dirige vers le March Madness pour la 26e fois de son histoire.

Image par défaut
Alexis Goulet
Détenteur de la page sportive Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop Québec lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à devenir journaliste sportif, il fait ses premiers pas dans le monde du blog.
Publications: 672