Remarque raciste : le VP exécutif du Jazz blanchi

À la suite d’une enquête conduite par la NBA et le Jazz de l’Utah, le vice-président aux opérations basket du Jazz de l’Utah, Dennis Lindsey, a vu les accusations de remarques racistes à son endroit être retirées, par faute de preuves. Le dossier remontait à 2015 et impliquait l’ancien joueur de l’équipe, Elijah Millsap.

Selon une publication de Millsap sur les réseaux sociaux, Lindsey aurait proféré ces paroles lors d’une rencontre de fin de saison. À l’aide d’un enquêteur indépendant, la ligue a procédé à une enquête au cours des dernières semaines.

«If you say one more word, I’ll cut your Black ass and send you back to Louisiana.»

Les propos qu’aurait dit Dennis Lindsey à l’endroit de Elijah Millsap.

Présent lors de cette fameuse réunion, le directeur général de l’équipe, Justin Zanik, et l’entraîneur-chef, Quin Snyder, ont démenti les propos de Millsap. Selon Adrian Wojnarowski, Zanik avait comme mandat de noter la discussion et de l’entrer dans une base de données. Aucune manipulation pour supprimer ou modifier le fichier n’a été découvert durant l’enquête.

De plus, l’agent de Millsap, Daniel Hazan, a déclaré qu’il n’était pas même pas au courant des accusations faites par son client pendant les deux saisons où celui-ci a évolué à Salt Lake City.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 71