Repêchage : l’un des meilleurs top 5 des 20 dernières années selon Jonathan Givony

Le prochain repêchage de la NBA s’annonce très excitant alors que l’espoir #1, Cade Cunningham, fait rêver les dépisteurs. Mais selon Jonathan Givony, cette cuvée a encore beaucoup plus à offrir que seulement un espoir élite au sommet.

En effet, Givony y voit l’un des meilleurs top 5 des deux dernières décennies de repêchages. L’analyste d’ESPN est l’un des dépisteurs les plus respectés dans le milieu et selon lui, les équipes qui obtiendront un des cinq premiers choix du prochain encan auront de quoi célébrer :

Le top 5 de cette cuvée est spectaculaire. Certainement l’un des meilleurs que j’ai vus en près de 20 ans d’expérience à couvrir le repêchage.

Jonathan Givony, ESPN

Cette déclaration de Givony ajoute certainement de l’engouement autour de la prochaine cuvée, mais il ne s’agit aucunement d’une hot take ou opinion controversée. En effet, mon collègue Kevin Vallée avait tenu de propos semblables dans un article décortiquant le top 5 du repêchage, notant que cette classe avait « tout ce qu’il faut pour être l’une des cuvées les plus mémorables de l’histoire moderne de la NBA. »

Voici les cinq joueurs en question :

  • Cade Cunningham (PG), Oklahoma State
  • Evan Mobley (C), USC
  • Jalen Green (SG), G League Ignite
  • Jalen Suggs (PG), Gonzaga
  • Jonathan Kuminga (F), G League Ignite

Jalen Green a gagné beaucoup de points lors de sa courte saison dans la G League, terminant avec des moyennes de 17.9 PTS, 2.8 AST et 4.1 REB par match sur une efficacité de 46.1% du terrain et 36.5% du centre-ville. Green a également démontré une progression considérable sur sa défensive et ses habiletés de passeur, deux aspects qui étaient perçus comme ses faiblesses.

Son coéquipier Jonathan Kuminga, coup de cœur de mon collègue Kevin Vallée, a également ouvert les yeux de plusieurs dépisteurs avec une production offensive surprenante pour un jeune homme de 18 ans en plus de sa défensive de haut niveau que l’on connaissait déjà avant son passage dans la G League. Kuminga devra toutefois améliorer son efficacité à 3 points (24.6%) afin d’atteindre son plein potentiel.

Quant aux trois autres jeunes espoirs, Cunningham, Mobley et Suggs ont tous connu des saisons sensationnelles dans la NCAA, se méritant chacun une place sur les deux premières équipes d’étoiles (All-American) du circuit universitaire. Les trois espoirs seront en action dans le March Madness, cette fin de semaine.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 555