Les Nuggets grimpent au classement grâce aux exploits de Nikola Jokic

Comme pour solidifier sa candidature au titre de MVP, Nikola Jokic enfile performance splendide après performance splendide au cours des dernières semaines, dans l’objectif de faire grimper les Nuggets de Denver parmi la hiérarchie de sa conférence. Mission accomplie, en grande partie, car le Joker et son cirque présentent un bilan de 8-1 à leur neuf derniers engagements, se hissant jusqu’au 5e échelon du tableau de l’Ouest. À titre de note, Michael Porter Jr. a aussi mis de l’avant le meilleur basketball de sa carrière au travers de cette même fenêtre.

Avec un compte rendu de 25 victoires pour 16 défaites, les Nuggets ont su redresser le navire depuis le début du mois, eux qui présentaient le 1er mars dernier une maigre fiche de parcours de 19-15, figurant au 7e rang du classement. Cette récente escalade peut être attribuée, entre autres, aux prestations inestimables de Jokic, qui a simplement été magistral sur presque tous les plans; dans les colonnes des points, des rebonds et des passes.

Pourtant, les récents faits d’armes du numéro 15 des Nuggets passent relativement sous le radar, alors que les Lakers, les Suns, le Jazz et même les Trail Blazers attirent la majorité de l’attention médiatique dans l’Ouest. Or, ce phénomène difficile à expliquer n’empêche pas que Nikola Jokic met des moyennes dignes d’un MVP depuis quelques temps.

Voici ses lignes statistiques au fil de ses 11 derniers matchs :

  • 19 mars – 34 PTS, 15 REB, 9 AST, 61% du terrain (V)
  • 17 mars – 12 PTS, 10 REB, 10 AST, 86% du terrain (V)
  • 15 mars – 32 PTS, 14 REB, 5 AST, 44% du terrain (V)
  • 13 mars – 26 PTS, 9 REB, 11 AST, 50% du terrain (D)
  • 12 mars – 28 PTS, 15 REB, 7 AST, 59% du terrain (V)
  • 4 mars – 20 PTS, 12 REB, 8 AST, 50% du terrain (V)
  • 2 mars – 37 PTS, 10 REB, 11 AST, 65% du terrain (V)
  • 1er mars – 39 PTS, 14 REB, 9 AST, 61% du terrain (V)
  • 27 février – 19 PTS, 11 REB, 13 AST, 80% du terrain (V)
  • 25 février – 24 PTS, 11 REB, 7 AST, 50% du terrain (D)
  • 23 février – 41 PTS, 5 REB, 5 AST, 53% du terrain (V)

Cette séquence totalement époustouflante a non seulement été efficace au total (57% du terrain), mais aussi de la ligne des 3 points d’où le Joker décochait le tir extérieur avec un rendement fou de 46%, sur plus de trois tentatives par match.

Rappelons que l’échantillon ici est tout de même considérable, soit long de 11 parties…

Ce qui est peut-être le impressionnant dans cette fenêtre est le total de trois triple-doubles qu’il a récoltés au passage, ainsi que quatre autres « quasi-triple-doubles » (lorsque le joueur n’était qu’à deux rebonds ou deux passes décisives d’atteindre le triple-double).

La superstar des Nuggets de Denver – qui mène les siens aux chapitres des points, rebonds, passes et vols de ballons par match – a d’ailleurs permis à son club de se mériter le 2e meilleur pourcentage de victoire de la NBA (81.8%), depuis le 23 février, en plus de la meilleure cote offensive (119.6), le 3e meilleur Net Rating (11) et la 4e meilleure efficacité collective au lancer (Team TS%) avec 61.6%.

Autrement dit, la formation du Colorado a tout simplement représenté l’effectif le plus dangereux de la ligue depuis presque un mois, d’un point de vue offensif – même devant le Jazz de l’Utah.

Le PER (Player Efficiency Rating) de 31.67 de Nikola est par ailleurs le plus élevé de l’association, et l’un des meilleurs de tous les temps. Oui, les partisans de la Mile High City peuvent remercier le pivot le plus habile du circuit pour cette renaissance.

C’est justement pour cette raison que le Serbe a retrouvé son trône au sommet du palmarès des MVP, pour 2020-2021, selon basketball-reference.

Évidemment, le travail de l’entraîneur-chef Mike Malone, ainsi que les performances améliorées du Canadien Jamal Murray (24.4 PTS, 5.5 AST, 50% du 3PTS depuis le 19 février), sont aussi des facteurs importants de cette remontée.

Cependant, l’éclosion de Michael Porter Jr. est encore plus intéressante à évaluer. Le joueur de deuxième année surfe désormais sur sa meilleure séquence en carrière, lui qui s’est établi fermement comme la troisième option du club.

Du haut de ses 6 pieds 10 pouces, le small forward a fait parfaites démonstrations de ses habiletés de marqueur et de rebondeur, au fil des neuf derniers matchs, enregistrant en moyenne 20.3 PTS et 9.7 REB par soir en convertissant 62% de tous ses tirs et 49% de ses 3 points.

Incluant des prestations extrêmement efficaces de 28, 24 et 23 points, les cinq derniers matchs de MPJ ont été particulièrement importants pour Denver qui ne peut que se réjouir devant les prouesses de sa future vedette. Si son apport en séries éliminatoires, dans la bulle d’Orlando, était considérable, Porter Jr. vient d’atteindre un plateau totalement nouveau.

Les Nuggets sont donc en feu, et quiconque se dresse sur leur chemin ne devrait pas les prendre à la légère, car Nikola Jokic vise le top 3 de sa conférence, ainsi qu’un titre de Joueur le plus utile de la NBA. Attention devant.

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 722