Lou Williams a songé à la retraite après son échange

46 joueurs ont déménagé jeudi, dans ce qui a été la date limite des transactions la plus productive des 35 dernières années – et ça s’est généralement déroulé sans trop de remous. Étant passé des Clippers aux Hawks en retour de Rajon Rondo, Lou Williams a cependant pris le changement d’air un peu plus mal que la moyenne.

Dans une publication Instagram accompagnée de ses meilleurs moments à Los Angeles, le vétéran de 34 ans a avoué qu’après avoir été transigé, l’idée de tirer sa révérence s’est soudainement montrée plus attirante.

« Oui, j’ai pensé à la retraite hier. Tu donnes tellement à une organisation, tu te lèves et boom, il ne reste rien. Ensuite, on m’a rappelé que mon talent et ma contribution était appréciés, et ça m’a m’a fait réfléchir sur ce qui s’en venait. Il me reste pleinement d’essence dans le réservoir et je suis prévilégié de continuer ma carrière dans ma cour arrière. LA, merci. Je t’aime. Je t’apprécie. De beaux moments et de bons souvenirs!!! »

– Lou Williams

Williams évoluait pour les Clippers depuis quatre saisons. Il a même remporté le titre de Sixième homme de l’année deux années d’affilée avec eux.

Après les 76ers (455), il s’agit de l’équipe avec laquelle il a disputé le plus de matchs (261) durant sa carrière. Considérant que le petit combo guard a également enfilé l’uniforme des Lakers à 125 reprises entre 2015 et 2017, on peut comprendre son attachement envers la côte californienne – et que c’est dur de la quitter.

Mais de là à prendre sa retraite, c’est un peu intense. Avec du recul, il va s’en rendre compte.

Certes, sa production par match a quelque peu régressée, mais sur 36 minutes, elle correspond à ce qu’il a produit au cours des dernières saisons. C’est l’émotion qui l’emportait sur la rationalité, alors que la retraite habitait ses pensées. Comme il l’a lui-même indiqué dans son message, il lui reste encore quelques années dans la NBA.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 672