Paige Bueckers et UConn ont le dessus sur Caitlin Clark

Possiblement un des affrontements les plus attendus dans l’histoire du March Madness féminin, le duel entre les recrues Paige Bueckers (Connecticut) et Caitlin Clark (Iowa) n’aura pas déçu les amateurs de basketball. Si la dernière a été meilleure au niveau individuel, Bueckers a eu le dernier mot avec une victoire de 92-72 des Huskies pour passer au Elite 8.

Cette victoire de Connecticut lui permet de d’accéder aux quarts de finale du March Madness pour la 15e année d’affilée. Même si les projecteurs étaient rivés sur Bueckers chez les vainqueures, Christyne Williams a été la bougie d’allumage de l’entraîneur Geno Auriemma avec 27 points. Quatre joueuses différentes, dont la Canadienne Aaliyah Edwards, en ont inscrit au moins 17 dans ce gain.

Malgré 21 points, ç’a été une rencontre un peu plus difficile pour Clark, qui a terminé l’après-midi avec seulement sept paniers réussis en 21 tentatives, dont quatre en 12 du centre-ville. Néanmoins, cette défaite ne doit jeter de l’ombre sur la progression que le programme a fait dans les dernières années. Après avoir échoué d’atteindre le Sweet 16 de 1997 à 2014, Iowa a atteint ce plateau à trois prises dans les sept dernières saisons, en plus de se rendre au Elite 8 en 2019. Et avec Clark, la troupe de Lisa Bluder peut espérer poursuivre sur sa lancée l’année prochaine.

Au final, peu importe qui l’a emporté, l’important est que la présence de ces deux futures superstars du basketball féminin ait réussi à attirer l’attention du public sur ce que les filles sont capables de faire au niveau universitaire américain.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 71